International
Gaza

Le président égyptien veut empêcher le déplacement de Gazaouis

Le président égyptien veut empêcher tout déplacement de Gazaouis

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a appelé jeudi la communauté internationale à empêcher tout déplacement de Gazaouis «par la force», lors d'un forum Chine-pays arabes à Pékin. L'Egypte a fermé sa frontière avec la bande de Gaza.
30.05.2024, 07:04
Plus de «International»

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi veut empêcher tout déplacement de Gazaouis «par la force». C'est ce qu'il a déclaré jeudi à Pékin.

«J'appelle la communauté internationale à fournir immédiatement une aide humanitaire à long terme à la bande de Gaza, à mettre fin au siège israélien et à cesser toute tentative de contraindre les Palestiniens à quitter leur terre par la force.»

L'armée israélienne a annoncé avoir pris le contrôle «ces derniers jours» du couloir de Philadelphie, une zone tampon stratégique de 14 kilomètres de long qui borde la frontière égyptienne le long du sud de la bande de Gaza, près de Rafah.

Solution à deux Etats

Jeudi, le président égyptien a estimé qu'il n'y avait «pas de chemin vers la paix et la stabilité dans la région» sans une «approche globale de la cause palestinienne». Il a appelé à un «engagement sérieux et immédiat envers une solution à deux Etats et la reconnaissance du droit légitime des Palestiniens à un Etat indépendant».

L'attaque du mouvement islamiste palestinien Hamas, le 7 octobre en Israël, a entraîné la mort de plus de 1189 personnes, majoritairement des civils, selon un décompte réalisé par l'AFP à partir des derniers chiffres officiels disponibles. Sur les 252 personnes emmenées comme otages pendant l'attaque, 121 sont toujours détenues à Gaza, dont 37 sont mortes selon l'armée.

En représailles, Israël a juré d'anéantir le Hamas et a lancé une offensive qui a fait jusqu'à présent 36 171 morts dans la bande de Gaza, selon le ministère de la santé de l'administration du Hamas.

La guerre a déplacé la majorité des quelque 2,4 millions d'habitants de Gaza et provoqué une catastrophe humanitaire majeure. (sda/ats/afp)

L'attaque du Hamas contre Israël, en images

1 / 12
L'attaque du Hamas contre Israël, en images
Des habitants de la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, évacués par la police.
source: ap / tsafrir abayov
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
France: la coalition de gauche a pris une décision sur le 7 Octobre
L'union des gauches en France est parvenue à une entente concernant le massacre du Hamas du 7 octobre 2023, après d'âpres négociations.

La nouvelle coalition des partis de gauche en France formée en vue des législatives anticipées s'est entendue pour dénoncer «les massacres terroristes du Hamas» du 7 octobre. Elle promet d'abroger la récente et controversée loi immigration, selon son programme commun dévoilé vendredi.

L’article