International
Israël

Pourquoi Israël et l'Irlande s'embrouillent sévère

Pourquoi Israël et l'Irlande s'embrouillent sévère

La discorde est flagrante: les déclarations du premier ministre irlandais Leo Varadkar sur la libération des otages mettent à mal les relations entre la République d'Irlande et l'Etat d'Israël.
29.11.2023, 18:4830.11.2023, 06:49
Sebastian Borger, Londres / ch media
Plus de «International»
Leo Varadkar
Le premier ministre irlandais, Leo Varadkar, est vivement critiqué par Israël.Image: www.imago-images.de

Les relations entre Israël et la République d'Irlande sont plus tendues que jamais. Les dirigeants politiques de l'île d'émeraude ont critiqué pendant des semaines l'offensive contre Gaza, des universitaires irlandais ont appelé au boycott des scientifiques israéliens, et l'opposition irlandaise demande désormais l'expulsion de l'ambassadrice israélienne.

👉Suivez notre direct sur la guerre à Gaza 👈

La tension a atteint son paroxysme après un tweet ambigu du premier ministre irlandais Leo Varadkar, auquel le ministre israélien des Affaires étrangères Eli Cohen a riposté: l'Irlandais conservateur aurait «perdu sa boussole morale» et devrait «faire face à la réalité».

Le conflit s'est enflammé à la suite d'un événement qui aurait dû provoquer une joie sans réserve: parmi les otages du Hamas libérés, ce week-end, figurait la seule citoyenne irlandaise enlevée dans la bande de Gaza. La jeune Emily Hand se trouvait chez sa belle-mère lorsque les attaques du Hamas ont commencé dans le sud d'Israël le 7 octobre.

epa10790524 Israel's Foreign Minister Eli Cohen attends a joint press conference with the Moldovan Minister of foreign affairs and European integration at the Ministry of Foreign Affairs in Chisi ...
Eli Cohan.Keystone

On a d'abord cru qu'Emily avait été victime du Hamas, comme sa belle-mère. Ce n'est que plus tard qu'il s'est avéré qu'elle avait survécu. Elle a fêté son neuvième anniversaire en captivité.

l'otage irlandaise du Hamas Emily Hand
La seule otage irlandaise, Emily Hand, dans les bras de son père après sa libération le week-end dernier.

Le chef du gouvernement conservateur a célébré sa libération sur le réseau social X dans un langage quasi-religieux. En ce «jour d'immense joie et de soulagement», «un enfant innocent qui était perdu a été retrouvé et ramené». Les prières irlandaises auraient été entendues.

Le tweet de Varadkar provoque l'indignation

Perdu, retrouvé? Le porte-parole de Varadkar a tenté de réparer cette grave erreur de communication, mais c'était déjà trop tard. Le politicien, qui a été élevé catholique, mais qui n'est plus religieux, aurait voulu faire allusion au cantique «Amazing Grace». Le poète s'y décrit comme un «pauvre bougre qui s'est perdu, mais qui est maintenant retrouvé» («I once was lost, but now am found»); le récit d'une conversion chrétienne.

Le tweet original a fait le tour du monde – et a immédiatement suscité l'indignation. «Qu'est-ce qui tourne pas rond en Irlande?», a commenté le Jerusalem Post. Le ministre des Affaires étrangères Cohen a répondu sur X que le premier ministre avait probablement perdu tout sens moral:

«Emily Hand n'a pas été "perdue", elle a été kidnappée par une organisation terroriste qui a tué sa belle-mère. Vous, Monsieur Varadkar, vous essayez de légitimer le terrorisme. Honte à vous.»

La réaction de Cohen rappelle son attaque furieuse contre les chefs de gouvernement espagnol et belge. Pedro Sánchez et Alexander de Croo ont critiqué vendredi les bombardements israéliens lors d'une visite au point de passage de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza. Les Européens auraient fait de «fausses allégations» et auraient ainsi «soutenu le terrorisme», a fulminé Cohen, qui a convoqué les ambassadeurs des deux pays.

L'opposition appelle à l'expulsion de l'ambassadrice

En début de semaine, les diplomates espagnol et belge se sont rendus chez Cohen avec leur collègue irlandaise Sonya McGuinness. L'ambassadrice a répliqué à la réprimande du ministre des Affaires étrangères en rappelant la position du gouvernement irlandais: la libération sans réserve de tous les otages doit être suivie d'un cessez-le-feu et d'aide humanitaire pour Gaza. L'Irlande soutient que la solution à deux Etats est la seule manière d'atteindre une paix et une sécurité durables dans la région.

C'est précisément cet argument que l'Irlande a tenté de mettre à l'ordre du jour des réunions du Conseil des ministres de l'UE, en collaboration avec le Luxembourg, sans grand succès. L'attaque de Cohen contre le Taoiseach (chef en gaélique) a renforcé la détermination de l'opposition irlandaise, menée par les apologistes du terrorisme du Sinn Féin, à faire pression pour l'expulsion de l'ambassadrice israélienne Dana Erlich.

La diplomate israélienne s'était publiquement défendue contre l'accusation selon laquelle Israël violait le droit international: «L'Irlande n'est pas neutre en ce qui concerne Israël et les Palestiniens».

Traduit et adapté de l'allemand par Léa Krejci

On s'ennuie dans les transports publics? Pas toujours
1 / 31
On s'ennuie dans les transports publics? Pas toujours
partager sur Facebookpartager sur X
Il se ballade à poil dans une attraction à Disneyland
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les navires fantômes de Poutine menacent de causer «une catastrophe»
Le Kremlin continue d'utiliser des pétroliers inaptes à la navigation, et les avertissements d'une marée noire à large échelle se multiplient. Et comme si cela ne suffisait pas, ce seraient probablement aux pays touchés d'assumer le coût des dommages.

Les propos du ministre suédois des Affaires étrangères dans le Guardian étaient on ne peut plus clairs. La Russie serait sur le point de provoquer une «catastrophe environnementale dévastatrice» en laissant des pétroliers délabrés traverser la mer Baltique en violation de toutes les règles de navigation.

L’article