bien ensoleillé15°
DE | FR
International
Le Milkshake

Sebastian Stan s'est transformé pour incarner Donald Trump

Saviez-vous qu'en 2017, Trump a interrompu un briefing de la CIA à propos de l'Afghanistan pour commander des milkshakes?
Saviez-vous qu'en 2017, Trump a interrompu un briefing de la CIA à propos de l'Afghanistan pour commander des milkshakes?
Le Milkshake

Cet acteur très sexy s'est transformé pour incarner Donald Trump

Dans les ingrédients de votre milk-shake du jour: un film qui ne va pas plaire à Donald Trump, un scandale familial qui ne va pas plaire au candidat Chris Christie et un débat républicain qui ne plait plus à personne. Shake it baby!
07.12.2023, 20:45
Suivez-moi
Suivez-moi
Plus de «International»
Le Milkshake... what the hell?!
De la présidentielle 2024 aux déboires judiciaires de Donald Trump, la démocratie américaine a le feu au cul. Pour vous raconter au mieux ces petites et grandes américaneries, Marine et Fred vous serviront régulièrement un bon gros Milkshake bien frais. Un concentré de fast news comme seule l'Amérique sait nous en fourguer.

🌑 Voilà quelques jours que tout le monde s'excite sur le prochain biopic consacré à Donald Trump, The Apprentice, en référence à son vieux show de télé-réalité. Un film qui nous plongera d'ici peu dans le New York des années 70-80, pour suivre l'ascension du sulfureux milliardaire dans l'immobilier de la Big Apple. Une question fut sur toutes les lèvres: qui osera donc se glisser dans la peau de l'inimitable Donald Trump?

Depuis peu, nous avons la réponse: il s'agit de l'acteur Sebastian Stan, dont la belle gueule ne vous est peut-être pas inconnue. Au-delà de ses apparitions dans les séries Gossip Girl ou, plus récemment, Pam and Tommy, il est surtout connu pour avoie incarné James Barnes, «Bucky», superhéros de Marvel et accessoirement meilleur pote de Captain America.

LOS ANGELES, CALIFORNIA - JANUARY 15: Sebastian Stan attends the 28th Annual Critics Choice Awards at Fairmont Century Plaza on January 15, 2023 in Los Angeles, California. (Photo by Jeff Kravitz/Film ...
Pas mal, non?Image: FilmMagic, Inc

Passées les présentations, vous allez me dire: «What the hell, ce beau gars ressemble plus à David Castello Lopez qu'à Donald Trump». Et vous aurez raison. Mais attendez seulement de découvrir les premières photos du tournage ce lundi, dévoilées en exclusivité par Page Six.

TADAAAAAAAAAAAM!

Photograph dated 1982 of Donald John Trump (born 1946), American politician, media personality, and businessman who served as the 45th president of the United States from 2017 to 2021. He became the p ...
Donald Trump à New York, en 1982.Universal Images Group Editorial
Sebastian Stan sur le tournage de The Apprentice à Toronto, en 2023.
Sebastian Stan sur le tournage de The Apprentice à Toronto, en 2023.

Plutôt bluffant, non? Admettez que l’iconique «blond fraise» et les cravates de l'ancien président conviennent parfaitement au teint de l'acteur roumain de 41 ans. Reste à voir si les acteurs Maria Bakalova et Jeremy Strong, choisis pour incarner Ivana Trump, sa première épouse, et Roy Cohn, son avocat, seront tout aussi convaincants.

En attendant de connaître la date de sortie, on trépigne déjà de savoir ce que le vrai Donald pense du choix de Sebastian Stan et de la perruque dont on l'a affublé pour l'incarner.

***

Le drame du jour

La légende raconte que c'est toujours tonton qui fout la honte à tout le monde autour de la dinde de Thanksgiving. Parfois, il arrive aussi que ce soit la nièce.

C'est ce qui est arrivé à Chris Christie, candidat républicain toujours en lice pour la Maison-Blanche (même si ce n’est sans doute plus pour longtemps). Le New York Post s'est fait l'écho cette semaine d'un incident fort embarrassant impliquant sa nièce, Shannon Epstein, une jeune femme de 26 ans a priori sympathique et bien sous tous rapports.

Shannon Epstein a notamment une longue carrière de «softball» derrière elle.
Shannon Epstein a notamment une longue carrière de «softball» derrière elle.tuckahoesports.org

Il est environ six heures du matin, ce 24 novembre 2023, à l'aéroport international Louis Armstrong de La Nouvelle-Orléans, lorsque Shannon s'embarque à bord d'un avion à destination de Newark. Manifestement «sous l'emprise de drogue et d’alcool», la jeune femme demande d'abord à la famille latino installée à côté d'elle si elle ne se prêterait pas, à tout hasard, à «la contrebande de cocaïne».

Son remue-ménage est tel que la turbulente Shannon finit escortée vers la sortie par des policiers. Non sans opposer une vigoureuse résistance. Après avoir refusé «en hurlant» de descendre la passerelle, les policiers se résignent à la menotter. L'intrépide passagère se serait alors «libérée», pour retourner à l’intérieur de l'avion.

Selon le rapport de police, Shannon Epstein aurait ainsi continué à «lutter, donner des coups de pied, cracher sur les employés et tenter de se libérer» avec une «force inhabituelle». Sept personnes seront nécessaires pour la visser dans un fauteuil roulant et la contraindre à quitter la plateforme. Furieuse, la jeune femme aurait alors brandi la fameuse menace:

«Vous êtes sérieux? Savez-vous qui je suis?»
Shannon Epstein, selon un rapport de police consulté par le New York Post.

Avant d'embrayer sur un discours tout aussi cliché: «Je suis apparentée à des personnes très puissantes et je dois retourner dans cet avion pour le New Jersey. Savez-vous qui je suis? Je suis la fille de Chris Christie et vous êtes tous foutus! Vous perdrez votre emploi à cause de cette merde! Je connais Donald Trump!», enragera-t-elle plus tard.

Si la demoiselle écoutait mieux les histoires dudit tonton très puissant pendant les repas de famille, elle saurait qu’il n’est plus tellement en odeur de sainteté auprès de Donald Trump.

Le rapport mentionne au passage qu'un agent aurait été mordu au biceps, au point de se faire «arracher la peau», au cours de l'opération. Arrêtée pour 10 chefs d'accusation, dont trouble à l’ordre public et coups et blessures sur un policier, la redoutable nièce de Chris Christie a été incarcérée et libérée le jour même, moyennant une caution de 10 750 dollars. Si elle est reconnue coupable, Shannon Epstein encourt jusqu'à trois ans de prison.

Voilà qui ne va pas arranger les affaires de tonton, déjà pressenti pour être le prochain à quitter la course.

TUSCALOOSA, ALABAMA - DECEMBER 06: Republican presidential candidate former New Jersey Gov. Chris Christie takes the stage for the NewsNation Republican Presidential Primary Debate at the University o ...
Chris Christie mercredi soir, lors du quatrième débat républicain en Alabama.Getty Images North America
***

Le débat du jour

Tonton Chris se trouvait justement sur un plateau télé d'Alabama, mercredi soir, pour en découdre avec ses trois rivaux républicains. Une prise de bec un peu chiante entre les quatre «petits» candidats, loin derrière Donald Trump. Le quatrième débat semble tellement désintéresser le public que le parti républicain a choisi de le diffuser sur Newsnation, 70e chaîne du pays en termes d’audience.

TUSCALOOSA, ALABAMA - DECEMBER 06: Republican presidential candidates (L-R) former New Jersey Gov. Chris Christie, former U.N. Ambassador Nikki Haley, Florida Gov. Ron DeSantis and Vivek Ramaswamy par ...
Ils n'ont été que quatre à se qualifier.Getty Images North America

Au terme de ce «peloton d'exécution circulaire, qui les a tous rendus stupides», dixit le Daily Beast, un seul grand gagnant: Donald Trump, comme toujours, avec un score stratosphérique de 61% dans les sondages. Avec ça, même plus besoin de s'inventer des meetings de campagne parallèles. L'ancien président n'a qu'à siroter un bon milkshake bien frais, les pieds dans sa piscine, en attendant son élection.

***

La bonne nouvelle du jour

Enfin, presque. La veille de ce triste et inutile débat, qui pourrait être le dernier de la primaire républicaine, l'ancien président s'est prêté à l'interview avec un journaliste phare de Fox News. L'animateur Sean Hannity s'est notamment inquiété de ses éventuels «projets», s'il était réélu président. «Abuser du pouvoir? Enfreindre la loi? Utiliser le gouvernement pour s’en prendre aux gens?»

Donald Trump «promet-il à l’Amérique qu'il n’abusera jamais de son pouvoir en guise de représailles contre qui que ce soit»?

Réponse de l'intéressé: oui...

«Sauf le premier jour»

Convié par le présentateur à clarifier ses propos, l'ancien président a rapidement précisé qu'«après quoi il fermerait la frontière et s'occuperait des forages».

«Ce n'est donc pas une vengeance!», a soupiré Sean Hannity, l’air vaguement soulagé. A supposer qu'il remporte l'élection, Donald Trump ne sera dictateur que durant vingt-quatre heures. Nous voilà rassurés.

***

Voilà, c'est tout pour le Milkshake. Et god bless Photoshop!

A défaut d'être captivés par le débat, c'est la pancarte «Nikki = Corrupt» brandie par le candidat Vivek Ramamswamy, pendant le direct, qui a beaucoup inspiré les internautes. En particulier après qu'un petit malin ait effacé son contenu... pour en imaginer d'autres.

La vraie pancarte:

TUSCALOOSA, AL- DECEMBER 6: Republican presidential candidate businessman Vivek Ramaswamy holds up a sign about former United Nations Ambassador Nikki Haley during the NewsNation Republican Primary De ...
Image: The Washington Post

Et puis, c'est parti en vrille...

Une pique formidable aux soit-disant bottes à talons de Ron DeSantis, dont Fred vous avait déjà parlé.
Une pique formidable aux soit-disant bottes à talons de Ron DeSantis, dont Fred vous avait déjà parlé.
Image
Image

Allez, on vous laisse sur la plus facile!

Image
Cet imitateur est venu troller Donald Trump
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Kate Middleton a disparu
«Elle continue de bien se porter.» Cette phrase, censée rassurer la planète, n'a fait qu'alimenter les pires spéculations. Peut-être parce que personne ne «continue de bien se porter». Après une intervention chirurgicale qui requiert de longues semaines de repos, on se sent mieux ou moins bien. Récit d'une bruyante et maladroite discrétion royale.

Ça ne pouvait être qu'une urgence.

L’article