International
Le Milkshake

Le patron de l'université du Wisconsin épinglé pour du porno végane

Saviez-vous qu'en 2017, Trump a interrompu un briefing de la CIA à propos de l'Afghanistan pour commander des milkshakes?
Saviez-vous qu'en 2017, Trump a interrompu un briefing de la CIA à propos de l'Afghanistan pour commander des milkshakes?
Le Milkshake

Le patron de l'Uni du Wisconsin a été viré pour avoir tourné du porno végane

Un hobby parascolaire que le Dr. Joe Gow pratique avec son épouse Carmen et... pour lequel il vient d'être licencié. Les huiles de l'établissement sont «dégoûtées» par les «vices» du chancelier de l'uni. Warning: c’est très explicite.
28.12.2023, 20:4929.12.2023, 07:01
Suivez-moi
Suivez-moi
Plus de «International»
Le Milkshake... what the hell?!
De la présidentielle 2024 aux déboires judiciaires de Donald Trump, la démocratie américaine a le feu au cul. Pour vous raconter au mieux ces petites et grandes américaneries, Marine et Fred vous serviront régulièrement un bon gros Milkshake bien frais. Un concentré de fast news comme seule l'Amérique sait nous en fourguer.

🌑 S'il ne faut jamais se fier aux apparences, avouons que son nom a tout d'un pseudonyme de pornstar.

Il y a encore quelques jours, Joe Gow, 63 ans, était le vénérable chancelier de l'Université de Wisconsin-La Crosse. Après un baccalauréat en journalisme en 1982, un doctorat en communication vocale à l'Université d'Alabama et trois prix d'excellence en enseignement de l'Université Alfred, le voilà fichu dehors pour faute grave. Sa faute? Aimer tellement son épouse Carmen, la cuisine végane et le sexe qu’il les a réunis en un seul et même hobby.

Voici le Dr. Joe Gow à l'université...

Image

Et Gow après le boulot.

Surprise

Sans grande surprise, depuis quelques semaines, c'est la panique au sommet du Wisconsin. Une responsable du service universitaire de l'Etat est «alarmée et dégoûtée» par les «vices» du Monsieur, d'autres ont jugé sa passion simplement «abjecte» ou «odieuse». Il n'en fallait pas plus pour que le président des universités, Jay Rothman, recommande au conseil d'administration de «licencier aujourd'hui le Dr Joe Gow de son poste de chancelier de l'UW-La Crosse avec effet immédiat».

Si on ignore encore comment ces huiles académiques et pudibondes sont tombées sur les armes de ce crime sexo-culinaire, rien n'est très anonyme. A moitié planqué derrière le pseudo @SexyHappyCouple, sur X et sur YouTube, le couple propose, à visage découvert, de bonnes petites recettes véganes et des interviews en compagnie de stars du porno plutôt polies, souriantes et très habillées.

Joe et Carmen ne sont pas peu fiers de leur concept.

«Nous sommes un couple passionné d'alimentation végane et nous discutons avec les meilleures stars de films pour adultes»
Selon la bio que l'on trouve sur la plateforme d'Elon Musk

Le couple, en compagnie de la performeuse X Lauren Phillips:

Image
youtube

Voilà pour la mise en bouche.

Or, dans la description de leur chaîne YouTube, on trouve un itinéraire magique vers du contenu sexuellement (beaucoup) plus gras et pimenté. De la petite discussion à feu doux, l'invité(e) passe carrément à la casserole une fois sur les braises de la plateforme OnlyFans. Et c'est servi sans chichi ni censure.

La chaîne a été inaugurée en novembre et contient une demi-douzaine de vidéos d'une heure. Le générique est inoffensif, l'image est belle et les caméras nombreuses. Mais au fil des minutes, on découvre alors que l'épouse est une femme fontaine ou qu'ils ne se font jamais prier pour enchaîner les petits plats foutrement explicites. De la levrette débridée, au cunnilingus énergique, en passant par la branlette espagnole et l'éjaculation faciale, tout se cuit à grosses flammes, mais avec le sourire, le respect et l'amour de son conjoint... pendant que des brownies sans laitage enflent tendrement dans le four de la cuisine.

Une chose est sûre, Joe et Carmen Gow ont faim. Très faim.

Surprise

Le Dr. Joe Gow, qui dirigeait le campus de La Crosse depuis 2007, avoue ne pas comprendre ce qu'on lui reproche. Fermement cambré sur le 1ᵉʳ amendement de la Constitution américaine, il assure n'avoir «consacré aucune ressource universitaire ni de temps de travail pour ces vidéos de sexe, qui ne faisaient pas référence à l'université».

«Nous pensons que notre sexualité est belle et n'avons aucun scrupule à ce que d'autres personnes nous regardent faire l'amour»
Dr. Joe Gow

Même si Marine n’est pas végane, on a quand même jeté un oeil averti aux productions explicites de Joe et Carmen. Et il faut avouer qu'ils ont effectivement l'air de tutoyer un septième ciel enviable. Hélas, probablement convaincu que ce joli couple est à la tête d'un réseau de prostitution ou de production de crystal meth, le président des universités du Wisconsin a mandaté un cabinet d'avocats «afin d’entreprendre une enquête approfondie».

Et sans jeux de mots, l'enquête approfondie.

***

L'acteur raté du jour

Donald Trump n'est pas qu'un magnat de l'immobilier, un ancien président des Etats-Unis, un golfeur du dimanche ou un homme accusé de plein de choses. C'est aussi un comédien. (Dans tous les sens du terme.)

Vous vous souvenez du deuxième volet de Maman j'ai raté l'avion? On y voit Kevin demander son chemin à Donald, dans les dédales clinquants du Plaza Hotel de New York. Attention, la séquence est aussi courte que la mémoire du milliardaire.

«Excuse me, where is the lobby?»
«Down the hall and to the left»

C'est tout. Mais c'est suffisant pour que ça fasse tout un pataquès, plus de trente ans après la sortie de ce classique de Noël. En 2020, le réalisateur confiait au Business Insider que Trump, qui possédait le palace à l'époque, ne lui avait «permis d'y tourner des scènes à la condition» qu'on lui dégotte un petit rôle: «La seule chance pour vous d'utiliser la Plaza, c'est que je sois au générique», aurait balancé l'acteur le candidat à la présidentielle.

Alors que l'article a été publié une nouvelle fois, à l'occasion des Fêtes, l'anecdote a pris une ampleur démesurée. Au point que le principal intéressé a jugé utile de donner sa version des faits. Non seulement tout le monde était à ses pieds, mais, selon le gourou MAGA, «cette petite apparition a décollé comme une fusée et le film a été un grand succès».

«J'étais très occupé et je ne voulais pas le faire. Ils étaient très persévérants. J’ai accepté. Le reste appartient à l’histoire!»
Donald Trump

Pour enfoncer le clou, le milliardaire a vociféré que «s'ils m'ont gardé au montage pendant plus de 30 ans, c'est qu'ils voulaient de moi».

Aïe, c'est con. Parce que plusieurs pays, dont le Canada en 2019, ont déjà gommé la scène de ce Richard Gere des tribunaux. Sorry Trump!

***

Le faux président du jour

Kevin Spacey va-t-il se lancer dans la course à la Maison-Blanche? L'acteur, qui vient tout juste de se sortir d'un sacré pétrin judiciaire, a semé le doute cette semaine dans une fausse interview en compagnie d'un autre homme en disgrâce: Tucker Carlson.

Pendant sept longues minutes, il s'est replacé dans la peau du terrible Frank Underwood, héros de la série House of Cards, pour évoquer ses procès pour agressions sexuelles, la cancel culture, les rennes qui finissent dans les pare-chocs, la beauté de Noël, mais surtout la politique américaine.

«Qu'est-ce qui est vrai et faux? Qu'est-ce qui est réel, qu'est-ce que la performance? J'aime quand les deux se croisent parce qu'alors, ça devient intéressant»
Frank Underwood

Dans un format qui reprend notamment les petits regards caméra qui ont fait le succès de cette première grosse production Netflix, Kevin Spacey plonge volontairement l'internaute dans une grasse confusion, faisant croire qu'il pourrait bientôt se déclarer candidat pour 2024, alors qu'il accuse le pouvoir (sans nommer Biden) de tous les maux.

Cerise sur le gâteau, Spacey clôt cette étrange vidéo en demandant à Tucker Carlson, viré de Fox News en avril de cette année, s'il accepterait d'être son vice-président. Bref, sept minutes de perdues, mais qui collent parfaitement à cette campagne présidentielle aussi chaotique que tristement burlesque.

Donald Trump qui joue dans des films avant d'être président, Kevin Spacey qui joue un président et qui rêve de dormir dans le Bureau ovale... Et dire qu'en Ukraine, ça fait déjà quelques années qu'un acteur ayant incarné un président a fini par le devenir.

***

Voilà, c'est tout pour le Milkshake. Bonne année et god bless cette retrospective de 2023 en 7 minutes chrono, vue d'un oeil américain!

Grillé en train matter du porno, un député serbe démissionme
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Deux milliards d'euros de promis au Soudan
L'ouverture de la conférence humanitaire internationale de Paris a vu l'annonce de plus de 840 millions d'euros d'aide au Soudan.

La communauté internationale, réunie lundi à Paris lors d'une conférence humanitaire pour le Soudan, a promis de fournir une aide de plus de 2 milliards d'euros, a annoncé le président français. Le pays est déchiré depuis un an par la guerre.

L’article