faible pluie
DE | FR
International
Omicron

Un repas de Noël à Oslo montre à quel point Omicron est contagieux

Un repas de Noël montre à quel point Omicron est contagieux, malgré le vaccin

Image
image: shutterstock
Une personne infectée par Omicron en Afrique du Sud a participé à un repas de Noël en Norvège. Résultat: plus de la moitié des participants ont attrapé le Covid. Et ils étaient tous vaccinés.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
20.12.2021, 11:0721.12.2021, 11:53

Le 26 novembre, 117 personnes se sont réunies dans un restaurant d'Oslo, en Norvège, à l'occasion d'un souper de boîte. L'un des participants s'était auparavant rendu en Afrique du Sud, où il a probablement été contaminé par le nouveau variant Omicron.

«Tous les participants étaient vaccinés. Aucun d'entre eux n'a présenté de symptômes et tous avaient effectué un autotest avant le repas.»
Tine Ravlo, directrice de l'autorité sanitaire de la villesource: AFP

Mais malgré ces précaution, quelque chose n'a pas fonctionné. Le 30 novembre, il était clair que des personnes infectées avaient participé au repas. Tous les participants ont été invités à se mettre en quarantaine pendant dix jours et à effectuer immédiatement un test PCR, dont le résultat était très clair:

  • 66 personnes ont été contaminées par Omicron lors de la fête. Soit plus de la moitié des participants (56,41%).
  • 15 autres ont également été testées positives, mais le rôle du nouveau variant n'est pour l'heure pas clair.
  • Pour les 36 autres participants, le résultat du test PCR était négatif.

La dernière vaccination des participants remontait à 97 jours. Personne n'avait pas encore reçu de dose de rappel. L'âge moyen était inférieur à 40 ans.

Heureusement, aucune des personnes infectées n'a dû être hospitalisée jusqu'à présent. Toutefois, 91% d'entre elles ont présenté des symptômes malgré la vaccination.

  • Les symptômes les plus fréquents étaient la toux (83%), la congestion nasale (78%), la fatigue (74%), le mal de gorge (72%), les maux de tête (68%) et la fièvre (54%).
  • 42% des personnes infectées ont déclaré que la gravité de leurs symptômes se situait environ à un niveau de 3 sur 5.
  • 11% ont indiqué le quatrième niveau.

Résultats préoccupants

En plus de tous les employés, 70 autres clients ont été infectés en raison de la fête d'entreprise, car ils étaient présents dans le même restaurant. Omicron a également été détecté chez 53 d'entre eux.

Ce repas de Noël a été examiné de près par l'Institut norvégien de santé publique, qui en a tiré une étude. La conclusion des chercheurs est claire:

«Les résultats préliminaires de notre enquête indiquent qu'Omicron est hautement transmissible parmi les adultes jeunes et d'âge moyen entièrement vaccinés»

L'étude n'est pas encore terminée. Elle doit être poursuivie afin de recueillir davantage de données sur le nouveau variant. (ohe)

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«La Chine est devenue un monde parallèle»: expatrié en Suisse, il raconte
Alors que nombre de citoyens chinois ploient sous le poids de drastiques mesures anti-covid, Ma*, établi depuis deux ans au coeur de la Cité de Calvin, s'inquiète pour sa famille, domiciliée dans une ville au centre du pays.

Ma* est originaire d'une grande ville située au centre de la Chine. Il travaille en Suisse depuis deux ans, au sein de la Genève internationale. Père de deux enfants en bas âge, il s'inquiète des mesures anti-covid qui se durcissent depuis le début de l'année, et surtout pour sa famille, restée au pays. Soucieux de préserver son identité, il partage néanmoins un petit bout de sa vision, depuis ce qu'il appelle «l'autre monde».

L’article