DE | FR
Bild

shutterstock

People

Une pétition s'attaque aux titres royaux d'Harry (et ça fait un tabac)

La famille royale n'a pas fini de déchaîner les passions. Dernier rebondissement en date: Une pétition en ligne à plus de 40 000 signatures qui demande que les titres royaux d'Harry lui soient retirés.



Lady Campbell, une aristocrate et écrivaine britannique connue a lancé une pétition en ligne sur la plateforme Change.org. Son but? Inciter le papa d'Archie à renoncer à l'intégralité de ses titres royaux.

Eviter les «polémiques futures»

Interviewée par le Daily Star le 30 mai dernier, l'écrivaine a expliqué avoir lancé la pétition pour mettre fin aux dommages causés à la monarchie. Et aussi «pour éviter d'autres éventuelles polémiques futures».

«Je pense que c'est une façon humaine de résoudre une situation très regrettable»

Lady Campbell

Selon elle, même sans leurs titres, Meghan Markle et Harry seraient en mesure de vendre leur marque.

Bild

Lady Campbell est décrite comme «la plus grande commère de l’aristocratie anglaise»

Harry, bientôt une un citoyen comme un autre?

Et l'initiative cartonne! Elle a déjà amassé plus de 40 000 signatures. Au delà du retrait des titres, la pétition entend aussi faire d'Harry un citoyen (presque) comme un autre

«En tant que citoyen purement privé, sans rang, style ou titre royal, Harry pourra se livrer à ses convictions personnelles, comme c'est le droit de tous les citoyens privés, sans la possibilité conséquente de nuire à l'institution de la monarchie ou aux relations entre puissances amies»

(hkr)

Plus d'articles sur la famille royale britannique

L'esprit du prince Philip survivra... au Vanuatu

Link zum Artikel

Dix sorties du Prince Philip, spécialiste du mauvais goût

Link zum Artikel

Twitter passe en mode humour noir après la mort du prince Philip

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Le prince Harry et Meghan attendent leur deuxième enfant

Link zum Artikel

Le Prince Harry inquiet pour sa santé mentale à Londres

Link zum Artikel

6 choses à retenir de l'interview choc de Meghan et Harry chez Oprah

Link zum Artikel

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth, hospitalisé

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La vie du prince Philip, en images

1 / 13
La vie du prince Philip, en images
source: sda / facundo arrizabalaga
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Google Maps propose des trajets «potentiellement mortels», ça vous dit?

Les randonneurs voulant gravir les plus hauts sommets d'Ecosse se voient suggérer par Google Maps des itinéraires «extrêmement dangereux». L'objectif pour le géant du web: arriver rapidement à destination.

Des envies de randonnées qui reviennent en ces temps ensoleillés? Google Maps saura vous guider vers des terrains «très escarpés, rocheux et instables.» C'est en tout cas ce qu'a dénoncé le 15 juillet dernier le John Muir Trust. L'association écossaise affirme qu'un nombre croissant de personnes qui utilisent Google Maps afin de gravir le Ben Nevis, soit la plus haute montagne des îles britanniques, risquaient d'être dirigées vers un itinéraire «extrêmement dangereux, même pour …

Lire l’article
Link zum Artikel