DE | FR

Des faux vaccins Pfizer circulent en Pologne et au Mexique

Les contrefaçons de doses étaient vendues jusqu'à 1000 francs l'unité. Un phénomène lié à la forte demande et à la faible offre qui donne le champ libre aux criminels.
22.04.2021, 07:0122.04.2021, 15:55
Des fausses doses de Pfizer ont été saisies en Amérique du Nord et en Europe.
Des fausses doses de Pfizer ont été saisies en Amérique du Nord et en Europe.Image: sda

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer a confirmé, mercredi, que des doses suspectes de son vaccin anti-Covid-19 saisies au Mexique et en Pologne étaient des contrefaçons, selon des médias américains. Elles étaient vendues jusqu'à 1000 dollars l'unité (un peu près autant en francs).

  • Au Mexique, environ 80 personnes ont reçu, dans une clinique mexicaine, des injections de ces faux vaccins, apparemment sans effet sur la santé, mais inopérantes face au coronavirus, a rapporté le Wall Street Journal. Les fioles ont été retrouvées dans des glacières destinées à garder les boissons fraîches. Elles portaient des numéros de lots et des dates d'expiration factices, ont indiqué des responsables mexicains.
  • En Pologne, le liquide confisqué était un produit cosmétique, probablement une crème anti-ride, a indiqué le laboratoire.

Pfizer conscient d'être la cible de criminels

«Nous sommes conscients que dans le climat actuel, favorisé par la facilité et la commodité du commerce électronique et l'anonymat accordés par Internet, il va y avoir une augmentation de la fraude, de la contrefaçon et d'autres activités illégales en relation aux vaccins et traitements du Covid-19»
Un porte-parole de Pfizersur ABC NEWS
«Nous avons une offre très limitée, qui va augmenter à mesure que nous montons en puissance et que d'autres entreprises entrent sur le marché du vaccin. Entretemps, il y a une opportunité parfaite pour les criminels»
Le responsable général pour la sécurité de Pfizer, Lev Kubiakdans le wall street journal

Le vaccin russe également concerné

Le Mexique est également en train de contrôler une livraison de ce qui est présenté comme 6000 doses du vaccin russe Spoutnik V, saisie le mois dernier à bord d'un avion privé en partance pour le Honduras, selon le journal. (jah/ats)

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Agathe essaie l'autotest Covid-19

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Attention aux insectes dans votre assiette
Avez-vous déjà mangé des insectes à l'apéro? Ou peut-être que cette tendance vous dégoûte. Dans tous les cas, méfiez-vous. Une étude écossaise prouve que la vente non-contrôlée de ces produits menace la biodiversité.

Le commerce mondial d'arachnides, mygales et scorpions empereur en tête, s'effectue sur Internet quasiment sans aucune visibilité ni contrôle, selon une étude. Elle pointe du doigt son caractère largement illégal et les menaces sur la biodiversité.

L’article