bien ensoleillé-3°
DE | FR
International
Russie

En prison, Alexeï Navalny «défie Poutine tous les jours»

Navalny vs Poutine
Depuis sa prison russe, Alexeï Navalny continue de résister contre le régime de Vladimir Poutine.kestone (montage watson)

«Mon père est l'ennemi numéro 1 de Poutine»

La fille de l'opposant politique le plus connu de Russie s'est adressée au public dans les colonnes du magazine Time. Elle demande la libération de son père.
09.12.2022, 11:46
Un article de
t-online

La fille de l'opposant le plus connu de Russie, Alexeï Navalny, s'est adressée aux dirigeants du monde entier à travers une publication dans le magazine américain Time, dans laquelle elle appelle à la libération de son père.

«Il défie Poutine tous les jours. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que ses efforts ne soient pas vains et que ses paroles soient entendues dans le monde entier»
Dasha Navalnaya

«Je suis une jeune femme de 21 ans, j'étudie à l'université de Stanford», se présente-t-elle dans les colonnes du fameux magazine américain. «Mon père, Alexeï Navalny, est devenu l'ennemi numéro un de Poutine».

Tentative d'assassinat

En août 2020, ce dernier a été victime d'une tentative d'assassinat par l'agent neurotoxique Novitchok. Il a survécu grâce aux soins qu'il a reçus dans un hôpital berlinois.

«Pour vous, ce ne sont que des titres dans les journaux. Pour moi, c'est la réalité»
Dasha Navalnaya

Il a tout de même tenté de faire un retour en Russie, où il a été arrêté. Le critique du Kremlin a été condamné à neuf ans de prison, qu'il sert dans une colonie pénitentiaire depuis 2021. Le motif, escroquerie et fraude, n'est qu'un prétexte du pouvoir. Le jugement du tribunal russe est critiqué pour ses motivations politiques et Alexeï Navalny rejette les accusations.

Des conditions de détention brutales

Pour elle, son père n'est pas seulement un leader déterminé et charismatique, mais aussi «une personne drôle, attentionnée et incroyable» qui lui a appris à faire du vélo, l'a aidée avec ses devoirs de mathématiques et ses exercices de grammaire.

«Pendant mes années de lycée, la première fois que j'ai essayé de cuisiner du porridge, qui s'est avéré beaucoup trop salé, mon père a souri, ne m'a fait aucune remarque et a tout mangé», témoigne-t-elle.

«Les conditions d'isolement auxquelles il est désormais soumis visent clairement à le briser psychologiquement et physiquement»
Dasha Navalnaya

Elle dénonce désormais les conditions brutales dans lesquelles son père est incarcéré. Personne ne peut lui rendre visite ni lui écrire des lettres. Même les échanges confidentiels avec son avocat lui sont refusés. C'est également ce que rapporte l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International.

Déclarations anti-régime durant ses procès

Elle critique ensuite Poutine, prêt à détruire tous ceux qui menacent sérieusement son pouvoir:

«Poutine a une telle haine envers mon père»
Dasha Navalnaya
Les organisations li
Image: keystone

Elle se dit très fière d'être la fille d'Alexeï Navalny, qui profite de chaque procès en appel pour faire une déclaration contre la guerre en Ukraine. Même en danger de mort en prison, il continue à défendre ses convictions.

«Malgré ces conditions de détention, mon père s'est engagé contre la guerre en Ukraine et a appelé le peuple russe à faire tout ce qui était en son pouvoir pour résister»
Dasha Navalnaya

«Il a prouvé qu'il était prêt à sacrifier sa liberté, sa santé et même sa vie pour que la Russie devienne un pays démocratique et prospère», conclut Dasha Navalnaya.

Armes rouillées et lits ensanglantés: la difficile mobilisation russe

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'échec du ballon espion a de graves conséquences pour la Chine
C'est toujours la faute des autres: la réaction de Pékin à l'incident du ballon espion révèle son incapacité à gérer ses rapports diplomatiques. Une attitude qui nuit aux relations avec les Etats-Unis.

Peu importe comment on tourne et retourne les faits: pour le gouvernement chinois, l'affaire des ballons espions n'est pas seulement extrêmement désagréable, elle est aussi le plus grand échec de sa politique étrangère depuis longtemps. En coulisses, l'affaire va certainement coûter leur carrière à quelques fonctionnaires ministériels et militaires. En revanche, à l'extérieur, Pékin ne laisse transparaître aucun remords. Dans une première prise de position, le ministère des Affaires étrangères a affirmé:

L’article