DE | FR

Tchernobyl inquiète de nouveau: c'est comme les «braises d'un barbecue»

Bild

Image: shutterstock

Des scientifiques ont détecté et dévoilé une activité anormale dans la centrale ukrainienne, plus précisément dans le fameux réacteur numéro 4, responsable de la catastrophe nucléaire qui vient de «fêter» son 35e anniversaire.



Trente-cinq ans après l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, pire accident nucléaire au monde, des scientifiques de l'université de Sheffield (USA) sont inquiets. Et une phrase dit tout: «c'est comme les braises d'un barbecue». Cette déclaration vient du chimiste Neil Hyatt, spécialiste des matériaux nucléaires. L'inquiétude se concentre dans le tristement célèbre réacteur nº4, responsable de la catastrophe nucléaire le 26 avril 1986.

De quoi on parle?

Selon la revue Science, «les capteurs détectent un nombre croissant de neutrons, un signal de fission, provenant d'une pièce inaccessible». Et ce, sous les décombres du réacteur nº4. Une augmentation lente mais qui ne cesse de croître. Si la revue précise que cette radioactivité n'est pas totalement inédite, elle n'est pas encore sous le contrôle total des scientifiques justement parce que la pièce en question est inaccessible.

Mais c'est grave ou pas?

Disons que les scientifiques ukrainiens se demandent surtout aujourd'hui si «les réactions de fission s'arrêteront d'elles-mêmes» ou si une intervention humaine est inévitable. «Il reste un certain nombre d'incertitudes, mais c'est impossible d'écarter la possibilité d'un accident», précise dans cette même revue Maxim Saveliev, de l'Académie des sciences de Kiev, en Ukraine. Les responsables ont, selon cette même revue, encore quelques années pour trouver un moyen d'étouffer la menace. (fv)

Tchernobyl, c'était il y a 35 ans

1 / 8
Tchernobyl, c'était il y a 35 ans
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'UEFA ordonne à l'Ukraine de modifier son maillot

Lundi, le maillot jaune et bleu de l'Ukraine a suscité des protestations de la part du voisin russe. En cause: une silhouette du pays avec en impression la péninsule de Crimée annexée par la Russie. L'UEFA s'est prononcée, et elle n'est pas contente.

La politique s'invite dans l'Euro 2020. Jeudi, L'UEFA a en effet imposé à l'Ukraine de modifier son maillot suite aux protestations russes. Celui-ci a été présenté le 5 juin dans une publication Facebook du chef de la Fédération ukrainienne de football (UAF), Andrii Pavelko.

Pour l'occasion, l'assortiment à domicile de l'équipe s'est vêtu d'une carte de l’Ukraine, dont l'avant est accentué du slogan «Gloire à l’Ukraine!», tandis que le dos s'épingle d'un «Gloire aux héros!». Le voici👇:

Problème: …

Lire l’article
Link zum Artikel