en partie ensoleillé
DE | FR
International
ukraine

L'Ukraine a détruit le QG de Wagner à cause d'un pro-Poutine

Des soldats, apparemment dans les décombres de la base détruite de Wagner.
Des soldats, apparemment dans les décombres de la base détruite de Wagner.image: twitter/tarasberezovets

L'Ukraine aurait détruit le QG de Wagner à cause d'un journaliste pro-Poutine

Sergej Sreda aurait commis une erreur fatale pour le groupe de mercenaires Wagner, bombardé lundi par les forces ukrainiennes.
16.08.2022, 16:5517.08.2022, 08:33
Plus de «International»

Selon ses déclarations, l'Ukraine a réussi, lundi, à porter un coup sévère à l'armée russe. Elle aurait ainsi détruit le quartier général de la force Wagner – un groupe de mercenaires – dans le Donbass. Serhij Hajdaj, le gouverneur de la région de Lougansk, a rapporté que la base avait été «détruite par une frappe de précision». Et, plus explosif encore, cela serait «grâce à un journaliste russe».

Qui est le reporter en question? Il s'agit de Sergej Sreda. Il se définit comme un journaliste de guerre et il est considéré comme très proche du Kremlin. L'homme a récemment séjourné dans le Donbass, où il voulait rendre compte de la situation de la guerre. Dans ce contexte, il a rendu visite aux mercenaires de Wagner, avec lesquels il dit avoir passé de bons moments. Selon le Daily Mail, il aurait écrit que la troupe était «comme une famille» et qu'elle partageait avec lui des «histoires drôles».

La rencontre entre Sreda et la troupe a également été immortalisée par des photos que ce dernier a ensuite partagées sur Telegram, selon le journal ukrainien Ukrainska Pravda. Grosse erreur. En effet, on peut ainsi voir sur le bord supérieur gauche un panneau sur lequel on peut lire une inscription - «Mironovskaya 12».

L'Ukraine a détruit le QG de Wagner à cause d'un pro-Poutine
Cette photo et le panneau en haut à gauche auraient révélé l'emplacement de la troupe Wagner.bild: twitter/euromaidanpress

Il s'agit apparemment de l'adresse d'un abri antiaérien situé à proximité, à Popasna, dans la région de Lougansk. Grâce à cette information, l'armée ukrainienne aurait réussi à déterminer l'emplacement des mercenaires de Poutine et leur envoyer des missiles grâce aux Himars afin de détruire la base.

Des images diffusées en ligne montrent des soldats transportés hors des décombres du bâtiment. Selon le gouverneur Hajdaj, on ne sait pas encore combien de personnes sont mortes dans l'attaque. Sur Telegram, on apprend, par ailleurs, que Evgueni Prigoschin, également connu sous le nom de «cuisinier de Poutine», aurait disparu depuis l'attaque.

Prigoschin a également séjourné dans le Donbass et apparaîtrait lui aussi sur des photos en compagnie de Sreda. D'autres sources ont démenti les renseignements concernant la disparition du «cuisinier». Toutes les informations n'ont, en effet, pas pu être vérifiées de manière indépendante. (dab/adapt. par jah)

Malgré ses promesses, la Russie bombarde encore le sud de l'Ukraine
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
La gauche italienne inflige un premier revers à Meloni
Cette déconvenue pour la droite n'est pas la bienvenue, à trois mois des élections européennes, qui feront office de nouveau test pour les partis de coalition de la cheffe de file italienne.

La majorité de la Première ministre italienne Giorgia Meloni a essuyé mardi son premier revers dans les urnes depuis son arrivée au pouvoir en 2022. Elle a concédé une courte défaite à l'opposition de centre-gauche lors des élections régionales en Sardaigne.

L’article