International
ukraine

Ukraine: les États-Unis ont un problème de munitions

800 000 obus livrés à l'Ukraine: les Etats-Unis ont un problème de munitions

Le soutien de Washington à Kiev vide dangereusement les stocks de munitions. Des responsables tirent la sonnette d'alarme et les Etats-Unis doivent réagir vite.
01.09.2022, 11:5401.09.2022, 12:02
Plus de «International»

La guerre en Ukraine a largement entamé les stocks de munitions américains, à tel point que le Pentagone n'arrive plus à les remplir. Des fonctionnaires tirent la sonnette d'alarme et mettent en garde: les capacités de défense américaines ne pourraient plus être garanties, rapporte le Wall Street Journal (WSJ).

Qu'est-ce que les Etats-Unis font pour l'Ukraine?

Aucun autre pays au monde n'a soutenu l'Ukraine de manière aussi continue que les Etats-Unis. Ils ont fourni aux troupes de Zelensky armes et munitions en masse et cela va continuer. En effet, l'Administration Biden a annoncé, cette semaine, qu'ils allaient consacrer près de trois milliards de dollars à l'aide à long terme à l'Ukraine, cela porte l'aide totale à Kiev à quatorze milliards de dollars.

Pour rappel, au cours des six derniers mois, les Etats-Unis ont livré à l'Ukraine 16 lance-roquettes de type Himars ainsi que des milliers de fusils, drones, roquettes, obusiers et autres équipements.

D'où viennent les armes et munitions fournies?

Une grande partie provient directement des stocks de l'armée américaine. Au 24 août, cette dernière avait, selon ses propres indications, livré à l'Ukraine jusqu'à 806 000 munitions de 155 millimètres pour obusiers (le voici 👇).

Et c'est bien là que le problème réside...

Pourquoi est-ce que ces livraisons sont un problème?

Il se trouve que ces dernières semaines, le stock des munitions dans les entrepôts de l'armée américaine est devenu «désagréablement bas», a déclaré un responsable de la défense. Leur niveau n'est, toutefois, pas encore critique, car les Etats-Unis ne sont actuellement impliqués dans aucun conflit militaire majeur, a ajouté le fonctionnaire.

👉 Les derniers développements de la guerre dans notre direct 👈

En revanche, c'est de plus en plus préoccupant pour une armée qui cherche à planifier n'importe quel scénario, rappelle un expert au WSJ.

Est-ce que les Américains n'ont plus les moyens de fournir des armes?

La pénurie éventuelle de munitions qui s'annonce n'est pas due à un manque de moyens, ont expliqué des experts au journal américain. «C'était connu. C'était prévisible, y compris par les principaux représentants de l'industrie au Pentagone. Et il est facile d'y remédier», a déclaré Mackenzie Eaglen, chercheur principal à l'American Enterprise Institute, un groupe de réflexion à Washington.

Comment? L'armée mène désormais «une étude approfondie de l'industrie des munitions» afin de déterminer comment soutenir l'Ukraine tout en protégeant «nos propres besoins en approvisionnement». 500 millions de dollars par an ont été demandés pour la modernisation des usines de munitions de l'armée. En attendant, cette dernière s'appuie sur les contrats existants pour augmenter la production de munitions.

On l'aura compris, les moyens sont là. Cependant, il reste une source d'inquiétude et pas des moindres.

Quel est le vrai problème avec les armes américaines?

C'est le véritable écueil dans cette affaire: il faut 13 à 18 mois à partir du moment où les commandes sont passées pour que les munitions soient fabriquées. La reconstitution des stocks d'armes plus pointues, comme les missiles et les drones, peut même prendre beaucoup plus de temps. L'ennui, c'est que les pénuries peuvent apparaître très vite compte tenu de la vitesse à laquelle les armes et munitions sont dévorées dans un conflit.

Le principal problème est donc bureaucratique et c'est donc au Pentagone de se remuer. Le directeur général de Lockheed Martin Corp. (qui fabrique notamment le jet F-35 que la Suisse veut acheter), a déclaré que le Pentagone n'avait pas encore mis en place les contrats ni coordonné avec l'industrie pour acheter plus de fournitures, un processus qui prend souvent deux à trois ans. Le ministère de la Défense américain doit donc mettre la pression, les interventions de certains élus vont d'ailleurs en ce sens. (jah/avec t-online)

Ce chien robot bizarre ne va pas aider la Russie à gagner en Ukraine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Ciao Biden! Pour la peine, voici 81 anecdotes qu'on retiendra de toi
Le dimanche 21 juillet 2024 restera gravé dans l'Histoire de la politique mondiale. A 19h46 ce soir-là, Joe Biden a annoncé son retrait de la course à la Maison-Blanche. Alors qu'il tient à terminer dignement son mandat de président, c'est une retraite bien méritée qui attend le papy de 81 ans. Bégaiement, crème glacée, footing ou Rolex Datejust 41 au poignet, voici l'homme qu'il a été avant le chef d'Etat.
L’article