Société
Chirurgie

Renuva: ils se font injecter de la graisse de cadavre

Nouvelle tendance de chirurgie aux Etats-Unis: ils se font injecter de la graisse de cadavres.
C'est pas exactement comme ça que ça se passe, c'est pour illustrer.Image: shutterstock / watson

Ils se font injecter du jus de cadavre pour une bonne raison

Genre littéralement. Aux Etats-Unis, certaines personnes terrifiées à l'idée de vieillir se font injecter du Renuva, un produit composé d'un ingrédient très morbide. Les effets dureraient bien plus longtemps que le classique botox.
04.07.2023, 17:1404.07.2023, 18:27
Margaux Habert
Suivez-moi
Plus de «Société»

Vous sortez de table? Si vous avez l'estomac un peu fragile, vous risqueriez de rendre vos Chocapic (ou n'importe quel autre mets raffiné, vos goûts en matière de gastronomie ne me regardent pas). Bien, allons-y. Ça vous dégoûte si je vous dis que certaines personnes se font injecter de l’ADN de mouton pour paraître plus jeunes?

On my way to devenir un produit chelou!

Eh bien ce n'est pas de ça dont il est question. Ça va, vous tenez le coup? Parce qu'il y a aussi des gens très riches qui se font injecter le sang de leurs propres enfants pour combler leur ride du lion. Mais ça n'est pas ça non plus, le sujet qui nous titille les entrailles. Non, si je vous balance tout ça, c'est pour vous préparer à ce qui va suivre.

Vous n'êtes pas prêts

Aux Etats-Unis, une nouvelle tendance esthétique a vu le jour. Au pays de l'Oncle Sam, il y a des gens qui se font injecter, roulement de tambour… de la graisse de cadavres. De l’extrait de personnes mortes. Du jus de macchabée.

«Mais comment c’est possible?!»
Vous, avec effroi, en lisant ceci.

Ce n'est pas explicitement écrit sur les petites fioles qu'elles contiennent de l’extrait de cadavres. Le produit s’appelle Renuva et dans la liste des ingrédients, on trouve, je cite: «une matrice extracellulaire biocompatible qui contient les mêmes facteurs de croissance, protéines et collagènes que ceux présents dans votre propre graisse», blablabla. Ou comment tourner autour du pot. Bref.

Cela dit, les patients qui savent qu'il s'agit bel et bien d'un jus funéraire n’y voient aucun inconvénient, selon le New York Post, qui s’est penché sur la question. Certains patients, d'ailleurs, minimisent.

«Je vois cela comme l'équivalent d'une greffe médicale»
Diane Stasi, une patiente heureuse.

En gros, tant que ça lisse la peau et comble les rides, manifestement, tout le monde s’en fout d'où ça a été extrait.

Cadavres is the new botox

Apparemment, le produit est encore plus puissant que le botox, qui s’estompe au bout de quatre à six mois. L’extrait de cadavres, ou Renuva, pour faire plus chic, durerait des années. Une certaine Diane Stasi témoigne dans l’article du New York Post, clamant qu’elle est très très contente du résultat.

«Il [le chirurgien] a fait le haut des joues et cela a fini par soulever les plis labiaux et nasaux et lisser la zone. Ce qui est étonnant, c'est que l'aspect ne cesse de s'améliorer.»
Diane Stasi, une patiente très heureuse.

Oh wow, gimme some!

J'ai volé cette photo sur les internets, pitié, me dénoncez pas.
J'ai volé cette photo sur les internets, pitié, me dénoncez pas.internet

(Bon, ça n'est pas magique pour autant, même si ça fait son petit effet, la dame a surtout l’air de s’être maquillée et teint les cheveux dans la photo «après».)

Et ça n'est pas donné de s'injecter du jus de cadavres du Renuva. Ça coûte même un rein (qu'on n'ira pas piquer sur un mort à la morgue, merci). La dame a payé 3000 dollars pour cette étonnante procédure.

De nombreux patients conquis par cette chose

Une autre adepte, Pamela, 57 ans, a pour sa part constaté une amélioration de la qualité de sa peau, ainsi que du contour de son visage, explique-t-elle au média américain.

«Les gens commentent toujours ma peau et disent que mes pores ont l'air si petits»
Pamela, une patiente heureuse de ne pas avoir de pores visibles, comme chez l'humain lambda.

Pour Noelle, une esthéticienne de 55 ans vivant à Jersey City, ce sont ses mains, le problème. Enfin, c'était.

«Après un traitement, elles ont définitivement l'air plus jeunes et plus lisses»
Noelle, une patiente heureuse qui témoigne comme dans un télé-achat.

Et ce truc, c'est légal?

Le Renuva a été approuvé en 2021 par la Food and Drug Administration. C'est donc légal aux Etats-Unis, mais pour autant, tout le monde n’est pas fan du procédé. Il y a par exemple un chirurgien, le docteur Darren Smith, qui donne son regard sur la question, en expliquant que se faire injecter sa propre graisse, ça marche aussi, c’est beaucoup plus simple et moins coûteux.

«La greffe de graisse est une technique extrêmement puissante»
Le docteur Darren Smith, pragmatique et économe.

On se permettra d'ajouter que le fait de se faire injecter sa propre graisse, c’est également un tantinet moins morbide que d'en prélever sur des gens morts pour la transvaser dans des gens vivants.

Mais bon, nous sommes en 2023, soyons ouverts d’esprit. En revanche, dans un prochain article sur les tendances esthétiques bizarres, je ne sais pas comment on va pouvoir surpasser ça.

Au passage, voici cinq trends TikTok qu'il ne faut absolument pas suivre 👇🏽

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette star suisse vient de gagner 100 000 francs
La violoncelliste Sol Gabetta reçoit le Grand Prix suisse de musique 2024. Sept autres musiciens sont également récompensés et trois organisations culturelles sont également récompensés.

La violoncelliste alémanique d'origine argentine Sol Gabetta se voit décerner Le Grand Prix suisse de musique 2024, doté de 100 000 francs. Sept autres musiciens, dont la Genevoise Simone Aubert, et trois organisations culturelles sont encore récompensés.

L’article