Société
Mode

Ces «tendances» beauté vous prennent pour des gros pigeons

Ces tendances beauté qui vous prennent pour des gros pigeons.
Votre look barbiecore, vous y rajoutez un peu de mocca et de strawberry makeup, ou vous le laissez nude?Image: watson

Ces «tendances» beauté vous prennent pour des gros pigeons

En 2024, selon certaines prédictions beauté, vous allez porter du bleu sur vos paupières. L'an dernier, ce sont les looks inspirés des sirènes, de la vanille et de Barbie qui étaient glorifiés. Oui, oui. Vous avez l'impression qu'on se moque de vous, avec ces tendances? C'est un peu ça. On vous explique le pourquoi du comment.
06.02.2024, 16:5306.02.2024, 19:46
Margaux Habert
Suivez-moi
Plus de «Société»

Si vous passez trop de temps à scroller sur Instagram et TikTok, vous avez sans doute vu passer des tendances maquillage qui reprennent l'esthétique grunge des années 1990, à la Kate Moss, dans des vidéos courtes et rythmées. Sauf si vous êtes un passionné de tracteurs et que votre algorithme vous montre des reels du dernier modèle de John Deere, mais si c'est le cas, je me demande comment vous êtes arrivé sur cet article.

Bref. Les trends beauté, donc.

Si certains ont bel et bien envahi les rues, les magazines et les réseaux sociaux, à l'instar du barbiecore après la sortie du film éponyme en juillet 2023, d'autres «tendances» présentées comme telles sont à mettre entre d'immenses guillemets.

Ça, par exemple (heureusement, ça n'est pas vraiment arrivé jusqu'ici) 👇🏽

Tout peut être tendance (pendant 5 minutes)

Au cours des derniers mois, vous avez peut-être entendu parler de la «vanilla girl aesthetic», du «strawberry makeup», de la «clean girl aesthetic», du «mocca makeup» ou encore de la «cosy girl». Des pseudo tendances qui ont eu droit à leur quart d'heure de gloire uniquement parce que des influenceurs ont donné des noms à la con instagrammables à leurs tutos.

Des quarts d'heure de gloire qui se sont même parfois transformés en heure entière de gloire lorsque certains magazines ont décidé de reprendre la «tendance» dans des sujets qui présentent les produits à acheter pour reproduire tel ou tel look «qu'on verra partout» et dont vous n'avez, parfois, jamais entendu parler, jamais vu l'ombre d'un début de bribe de courant d'air sur les réseaux.

On vous démontait déjà le concept ici 👇🏽

Mais comment ont-elles donc pu échapper à votre vigilance, vous qui scrollez frénétiquement dans les reels d'Instagram jusqu'à ce que mort (de votre batterie) s'ensuive? En fait, grâce ou à cause du fonctionnement des réseaux sociaux et de leurs algorithmes, il se peut qu'une «tendance» n'arrive jamais jusqu'à vous, car vous n'avez aucun atome crochu avec le sujet. Dans ce cas, comment se fait-il que certaines de ces vidéos virales soient qualifiées ainsi?

Des paillettes aux oubliettes

Désormais, tout va si vite qu'une tendance publiée le lundi peut comptabiliser des millions de vues le jeudi avant de tomber aux oubliettes le vendredi lorsqu'une nouvelle tendance émerge, et ainsi de suite.

Un hashtag au nom «fancy», une musique entraînante, une vidéo de huit à trente secondes, et hop! Avec un peu de chance, votre tuto sortira du lot dans le bazar de publications similaires, totalisera des millions de vues et les marques vous enverront un joli colis le mois prochain avec le nouveau mascara X ou le dernier gloss Y à mettre en lumière le temps d'un feu de paille.

Avec des techniques fourbes 👇🏽

Même la manière de réaliser ces vidéos suit une «tendance». Prenons exemple avec ce «messy makeup». Le tuto mélange la «clean girl aesthetic» et le grunge des années 1990, est court, les étapes sont enchaînées rapidement, au son de Perfect (Exceeder) de Mason et Princess Superstar, titre sorti en 2007 et déterré par le film Saltburn qui cartonne en ce moment sur Prime Video.

Comme ici 👇🏽

@daniellemarcan kate moss, messy-worn in makeup > clean girl makeup for 2024. ib @Rowi @Natalie #makeup #beauty ♬ original sound - Classic Tunes 02

Idem avec celle-ci 👇🏽

@aliciabreuer0 Im struggling with which i prefer more… clean girl makeup or messy grunge for 2024??? #makeup #beauty ♬ original sound - Classic Tunes 02

Si certaines modes vous donnent parfois l'impression d'être extrêmement tendance pendant quelques jours à peine, puis plus rien peu après, c'est justement parce que certaines bénéficient d'une mise en lumière excessive sur les réseaux sociaux ou dans la presse féminine, alors qu'au fond, il s'agit de pratiques relativement niches. Et encore une fois, en fonction du contenu que vous consommez, les algorithmes ne vont pas vous montrer des tracteurs John Deere si vous êtes fan de maquillage, et inversement.

Les tendances sont même devenues parfois si niches que vous n'avez sans doute jamais entendu parler de la vidéo la plus vue en 2023 sur TikTok. On la doit à une certaine @dollievision et son tuto maquillage, qui comptabilise plus de 500 millions de vues.

D'ailleurs, à en croire la presse féminine, le bleu sera sur toutes les paupières, tous les ongles, tous les minois en 2024. C'est ce que prédit la plateforme Pinterest, sur la base des hausses de recherches de produits, de looks ou de tutos de ses internautes:

  • Esthétique fard à paupières bleu +65%
  • Ongles bleus originaux +260%
  • Maquillage bal de promo bleu clair +70%
  • Look avec maquillage turquoise +100%
  • Maquillage bleu pour adolescent +85%

Vous haussez un sourcil (bleuté)? Vous ne devriez pas. Car comme l'écrit Teen Vogue...

«... Étant donné que le mermaidcore était tendance à l'été 2023, il est logique que nous conservions l'un de ses principaux composants en 2024»
Dans un article sur les tendances 2024.

Comment ça, vous n'étiez pas au courant que le mermaidcore, inspiré de l'esthétique des sirènes, avait cartonné l'été dernier...? Décidément, votre algorithme n'est pas à l'affût des «tendances», qu'elles soient niches, instagrammables ou planétaires.

(Nous non plus, on n'était pas au courant pour les sirènes. Fichtre.)

Et des covers de Claudia Schiffer et Kate Moss dans les années 1990:

1 / 11
Covers de Claudia Schiffer et Kate Moss dans les années 1990
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une ado demande à un tribunal romand de prélever l’ADN d’Alain Delon
La fille d'Ari Boulogne, adolescente, a saisi la justice genevoise pour demander un test ADN prouvant qu'Alain Delon est son grand-père biologique.

La fille d'Ari Boulogne, lequel affirmait être le fils d'Alain Delon ce que ce dernier a toujours démenti, a saisi la justice genevoise pour demander un test ADN. Révélée par la Tribune de Genève, cette requête déposée vendredi auprès du Tribunal civil de première instance vise à déterminer si l'acteur est le grand-père biologique de l'adolescente.

L’article