DE | FR
Heinz Günthardt (capitaine), Belinda Bencic et Jil Teichmann.
Heinz Günthardt (capitaine), Belinda Bencic et Jil Teichmann.
Commentaire

De grâce, cessons ces jérémiades

Battu en finale de la Billie Jean Cup, le tennis suisse s'estime floué par la Russie, qui aurait détourné le règlement à son avantage. Ces accusations de tricherie font un grand perdant et c'est toujours le même.
08.11.2021, 17:0308.11.2021, 17:34

La Suisse n’a pas besoin de douter plus longtemps de la bonne foi des Russes: il n’existe aucun doute. Sauf à glisser sur le carrelage ou enfiler son polo par le bas, Anastasia Pavlyuchenkova n’avait aucune raison de se blesser au genou à vingt minutes d'entrer sur le court.

Dans les faits, sa fédération a profité d’un règlement qui, formellement, autorise à remplacer une joueuse inapte jusqu’à la dernière minute, après un examen médical, tout en sachant que la preuve de cette inaptitude est scientifiquement impossible, de surcroît dans un délai aussi court. Le règlement est peut-être mauvais, injuste, idiot, mais l'arbitre ne l'a pas sorti d’une poupée russe.

Belinda Bencic en pleine discussion avec une officielle.
Belinda Bencic en pleine discussion avec une officielle.

Ce forfait a jeté Liudmila Samsonova dans les pattes de Belinda Bencic qui, la pauvre, n’était pas préparée à affronter cette Russe-là et n’en gardait pas un super souvenir (deux défaites). C’était bien l’effet recherché: perturber la numéro un suisse. Et quand le capitaine Heinz Günthardt déclare d’un haussement de sourcil ingénu qu’il ne «savait même pas»; grand Dieu, il ne «savait même pas qu’on pouvait manipuler la liste avec si peu d'efforts et remplacer la numéro 1 par la numéro 5», c’est bien le problème, et uniquement le sien: il devrait le savoir.

La morale est certes mise à mal. Mais rien qui ne justifie des mots aussi outranciers que «sale», «magouille», «fraude». Car, oui, il existe une nuance fondamentale entre l’oppression volontaire et ce que l’on identifie immédiatement comme de la filouterie ordinaire. Cette triche est concomitante de l'être humain. Elle a même une certaine noblesse quand elle agrège des qualités comme la malice, l’audace et la créativité.

Tout le monde filoute. Avec les limitations de vitesse, avec son âge, avec sa feuille d'impôt, avec les règlements stupides. Le jour où l’humanité restera sagement calée dans les limites du raisonnable marquera le déclin de la civilisation - la fin de toute humanité.

La filouterie devient déloyale quand elle a pour mobile, non de jouer avec les règles, mais de les enfreindre. Quand elle est organisée à grande échelle et que, par sa structure, elle crée des inégalités de classe. L'institutionnalisation du dopage. La corruption des instances. Les trafics d’influence. Tout ce qui relève d’une puissance organisée et devient inaccessible à la mauvaise foi élémentaire des roublards et des coquins.

Personne ne doute que la Suisse ait été profondément contrariée, atteinte dans son amour-propre, par l'inconvenance des Russes. Bencic et Teichmann n’en ont pas moins perdu normalement, logiquement, face à des joueuses bien meilleures. Pis: la retraitée Timea Bacsinszky a quasiment sauvé l’honneur en déclarant au matin.ch que «la Russie n’a rien fait d’interdit, elle a très bien joué le coup».

Dans le meilleur des cas, cette manoeuvre nous donne une occasion de nous offusquer, de défendre une vision de la société, de réaffirmer des valeurs; peu importe que ce soit par principe ou avec un esprit romantique; mais de grâce, cessons de pleurnicher. Cessons ces postures victimaires. Cessons de considérer les Russes comme des menteurs congénitaux, biberonnés aux préceptes cauteleux du politburo. Nos jérémiades ne valent pas mieux que leurs galéjades.

Djokovic expulsé: la réaction de Federer et Nadal n'a pas de prix 😂
Le numéro 1 mondial a été expulsé d'Australie. Comment ont réagi ses concurrents directs à la course aux Grands Chelems? La réponse en vidéo.

Novak Djokovic, non vacciné, doit quitter l'Australie. L'Open se déroulera donc sans le numéro 1 mondial. Qu'en pensent Rafael Nadal et Roger Federer? Scoop! Ils ont enfin pris position sur l'expulsion de leur concurrent à la course au Grand Chelem (ils en ont 20 chacun) lors de leur partie de chibre hebdomadaire. Vous êtes curieux de savoir comment ils ont réagi? Bonne nouvelle, ils ont transmis la vidéo en exclusivité à watson. 👇

L’article