DE | FR
Image: EPA

La pénurie de vélos frappe les équipes professionnelles

Les coureurs du Tour de France rouleront avec du matériel usé ou rapiécé. Ils ne reçoivent plus les composants de rechange, ou seulement avec du retard.
17.10.2021, 11:4217.10.2021, 16:57

La pénurie mondiale de composants de vélos, mais aussi les retards dans la chaîne d'approvisionnement, ne touchent pas que les cyclistes du dimanche. Les équipes professionnelles vivent une expérience inédite: économiser le matériel.

«Pneus, roues, plaquettes et disques de freins, ou encore transmissions, câbles et capteurs de puissances», sont livrés dans le meilleur des cas avec plusieurs mois de retard, selon BFM TV. Selon le consensus économique, cette situation devrait durer plusieurs trimestres.

A la guerre comme à la guerre, les cyclistes conserveront leurs vélos de cette année et récupéreront un maximum de pièces utilisables. «Habituellement, à la fin de la saison, les vélos sont vendus au public entre 2000 et 3000 euros. Pas cette année», explique l'ancien coureur Jérémy Roy à BFM TV.

Il faut savoir que dans les équipes du World Tour, chaque coureur dispose en moyenne de quatre vélos. Certains composants neufs ne seront pas disponibles d'ici au Tour de France.

«Nous allons faire durer certains éléments plus que d'habitude. Une chaîne habituellement changée tous les 2000 kilomètres devra tenir 2500 ou 3000 kilomètres»
Equipe Groupama-FDJ

Précision utile: les équipes professionnelles ne bénéficient d'aucun traitement de faveur auprès des fabricants et ont l'obligation d'utiliser des composants en vente dans le commerce. C'est vraiment la crise pour tout le monde (chd).

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Les cyclistes sur Strava sont vraiment des artistes

1 / 15
Les cyclistes sur Strava sont vraiment des artistes
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La Migros découpe la Coop.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Sans Coupe Spengler, le HC Davos sera pauvre mais pas encore mort
Le mythique tournoi entre Noël et Nouvel An est indispensable au bon fonctionnement économique du club grison. Mais le risque de nouvelles mesures sanitaires fait craindre son annulation. Alors les dirigeants du HCD prient et planchent sur des alternatives.

Avant la pandémie, le HC Davos réalisait un chiffre d'affaires d'environ 29 millions de francs, dont 11 grâce à la Coupe Spengler. L'année passée, le tournoi a dû être annulé. Le club grison a survécu. Mais avec une perte d'exploitation de 3,8 millions. «Nous avons entamé la nouvelle saison sans réserve», avoue son président Gaudenz Domenig.

L’article