DE | FR
Bild

L'international argentin du PSG a été ému aux larmes jeudi soir en présentant le trophée de la Copa America dans son pays. Image: YouTube

Lionel Messi a encore pleuré, et ce n'est pas anodin

Pour la deuxième fois en un mois, des larmes ont coulé sur le visage du footballeur du PSG, pourtant réputé pour sa personnalité distante, voire austère. A-t-il changé, ou s'est-on trompé sur son cas?

Julien Caloz
Julien Caloz



Lionel Messi a souvent fait pleurer les défenseurs adverses. C'est à son tour maintenant, mais pas pour les mêmes raisons: les larmes qui coulent sur les joues de l'Argentin depuis un mois ne traduisent pas l'impuissance, mais la force des liens que le joueur a su créer au cours de sa vie de footballeur.

Il reste que deux fois en quatre semaines, le nouveau joueur du Paris Saint-Germain (PSG) a montré un visage qu'on ne lui connaissait pas jusque-là. La première fois c'était le 8 août, lors de ses adieux au FC Barcelone, son club de cœur et de toujours.

La seconde c'était la nuit dernière, en présentant le trophée de la Copa America au public argentin après son triplé contre la Bolivie (qui lui a permis de devenir le nouveau meilleur buteur sud-américain en sélection avec 79 réalisations).

Ces attitudes sont surprenantes de la part d'un joueur qui a longtemps eu la réputation d'être insensible, voire austère. Toute la question est désormais de savoir si le footballeur de 34 ans a changé, ou si l'on s'est toujours trompé sur son cas.

Florent Torchut pense que la vérité se situe entre les deux. Correspondant permanent à Barcelone et proche du clan Messi, le journaliste de L'Equipe admet que l'Argentin n'a pas la larme facile (au contraire de Neymar par exemple), et que sa personnalité plutôt froide est celle des grands compétiteurs qui, très vite, digèrent les coups durs pour se projeter vers de nouveaux défis.

Pour autant, «Messi a vécu les deux moments les plus forts de sa carrière en quelques semaines d'intervalle», si bien qu'il n'est pas étonnant de le voir submergé par les émotions.

Le déracinement de Barcelone

Florent Torchut rappelle que Messi n'avait jamais imaginé quitter la Catalogne. «Son entourage m'a dit qu'il avait été en état de choc, ce qui explique sa tristesse lors de la conférence de presse.» Le technicien valdo-espagnol Pablo Iglesias, qui possède des liens étroits avec le club catalan, décèle autre chose: «Comme tous les grands joueurs, Messi est un killer à sang-froid. Mais c'est aussi un père de famille (il a trois enfants) qui ne voulait pas faire revivre le même déracinement que lui-même avait vécu en quittant Rosario à l'adolescence».

Lionel Messi speaks during a press conference at the Camp Nou stadium in Barcelona, Spain, Sunday, Aug. 8, 2021. FC Barcelona had previously announced the negotiations with Lionel Messi had ended and that Messi would be leaving the club. (AP Photo/Joan Monfort)

Image: AP

La légende raconte que lorsque le jeune Messi (treize ans) a pris l'avion pour quitter sa ville natale en direction de Buenos Aires, il a pleuré durant tout le vol. Entre la capitale argentine et Barcelone, il était tellement épuisé qu'il a sombré dans le sommeil.

La revanche de l'expatrié

L'histoire est différente avec la sélection argentine, mais les larmes tout autant sincères. Florent Torchut raconte:

«Si Messi a craqué en présentant au public argentin le trophée de la Copa America, c'est parce qu'il attendait ce titre depuis quinze ans, mais aussi parce qu'il a toujours eu une relation complexe avec son pays. Les Argentins rêvent tous d'aller en Europe et lui l'a fait. Par envie, voire jalousie, le public lui en a un peu voulu, lui reprochant presque de ne pas être un vrai argentin. Messi, lui, a toujours voulu montrer que ce n'était pas vrai, que son attachement à son pays était très profond»

Bild

Los frissones! Image: Keystone

La sélection nationale a toujours exacerbé la sensibilité de Lionel Messi. Le joueur prenait simplement soin de ne pas dévoiler ses émotions au public. Comme en finale de la Copa America 2015, perdue aux tirs au but face au Chili. Ce soir-là, son coéquipier Lucas Biglia décrit un numéro 10 en grande souffrance: «Je n'avais encore jamais vu Messi comme ça. Il était dévasté, pleurant de façon inconsolable. C'était un moment très dur».

Si les spectateurs ne le découvrent jamais autrement que confiant et déterminé, c'est parce que «Lionel Messi possède une capacité supérieure à la moyenne pour digérer les difficultés», songe Florent Torchut. «L'exemple de son départ en France est révélateur: en deux jours, soit entre le 8 et le 10 août, il est passé d'un état de profonde tristesse à une volonté affichée de remporter une 5e Ligue des champions».

Argentinian soccer star Lionel Messi waves to supporters as he arrives at his hotel in Paris, Tuesday, Aug. 10, 2021. Lionel Messi finalized agreement on his Paris Saint-Germain contract and arrived in the French capital on Tuesday to complete the move that confirms the end of a career-long association with Barcelona. (AP Photo/Adrienne Surprenant)

Le numéro 10 argentin tout sourire à son arrivée dans la capitale française. Image: AP

Le changement était si rapide que certains supporters catalans ont pensé que la star n'avait eu que des larmes de crocodile pour le Barça. «Mais c'est faux», reprend le journaliste. «Messi est un éternel optimiste. Il verra toujours le côté positif des choses. Il est aussi comme ça sur le terrain: quand il rate quelque chose, il ne rumine pas. Il est dangereux sur l'action d'après».

Certains défenseurs adverses l'aimeraient un peu plus sensible. Mais Lionel Messi réserve ses émotions à ceux qu'il souhaite auprès de lui, plutôt que contre.

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Si vous êtes vaccinés avec ces vaccins, le certif' c'est pas pour tout de suite

Dès lundi, le certificat Covid sera obligatoire pour rentrer à l'intérieur des bars, restos ou encore cinémas. Mais tous les vaccins ne permettent pas de l'obtenir.

L'extension du certificat Covid en Suisse ne va pas seulement bousculer le quotidien des non-vaccinés. Certaines personnes, ayant reçu les deux doses, pourraient également êtres affectées. En effet, le précieux sésame ne reconnaît pas tous les vaccins validés par l'OMS.

Parmi les vaccins qui ne pourront pas y prétendre, à moins de présenter un test négatif, on retrouve:

En clair: toute personne ayant reçu un vaccin chinois ou russe sera à l'avenir considérée en Suisse comme une personne non …

Lire l’article
Link zum Artikel