Sport
Football

Le FC Bâle éliminé par la Fiorentina en Conférence League

Basel's Taulant Xhaka, center, greets the fans after the UEFA Conference League semifinal second leg match between Switzerland's FC Basel 1893 and Italy's ACF Fiorentina at the St. Jako ...
L'immense déception des joueurs du FC Bâle au coup de sifflet final.Image: KEYSTONE

La nuit tragique du FC Bâle, du rêve au cauchemar

Le FCB aurait pu devenir la première équipe helvétique à se qualifier pour la finale d'une Coupe d'Europe. Mais les Rhénans ont été battus par la Fiorentina à la 129e minute (!) de la demi-finale de Conférence League.
19.05.2023, 06:5019.05.2023, 11:52
Christoph Kieslich
Plus de «Sport»

Le FC Bâle a vécu une fin de saison européenne dramatique, jeudi soir dans son stade. A la 129e minute, et après une longue interruption due à une urgence médicale dans le secteur des supporters visiteurs, le Tchèque Antonin Barak a marqué le 3-1 en prolongation, permettant à la Fiorentina de se qualifier pour la finale de la Conférence League contre West Ham le 7 juin à Prague.

Les fans rhénans avaient pourtant fait le nécessaire dans le parc Saint-Jacques, qui affichait complet pour la première fois depuis 2018 avec 36'000 spectateurs, réalisant une impressionnante chorégraphie à l'entrée des joueurs.

Heiko Vogel avait reconduit le même onze qui, la semaine précédente à Florence, avait permis aux Bâlois de l'emporter 2-1 à l'extérieur, et ainsi de prendre une option sur la qualification. Le coach florentin Vincenzo Italiano, lui, avait procédé à quatre changements, sans toutefois modifier son schéma de jeu (4-3-3).

Le match a pris la forme du même bras de fer tactique qu'en Toscane. Le FCB, avec sa défense à cinq et un bloc compact composé d'Andy Diouf, Taulant Xhaka ainsi que Wouter Burger au centre, a laissé la possession du ballon à son adversaire - 64% à la pause - majoritairement dans les espaces «qui ne nous intéressent pas», comme Vogel l'avait déjà exprimé après le match aller.

Et les Rotblau ont su, dès le début, se montrer dangereux, surtout par l'intermédiaire de Dan Ndoye, qui, comme toujours les jeudis soirs, semble survolté sur l'aile droite, d'où il jaillit à une vitesse phénoménale.

Basel's Dan Ndoye, left, against Fiorentina's Cristiano Biraghi, right, during the UEFA Conference League semifinal second leg match between Switzerland's FC Basel 1893 and Italy's ...
L'intenable Ndoye.Image: KEYSTONE

Les choses ont commencé à changer lorsque les ballons n'ont plus pu être conservés en pointe par les Bâlois. La Fiorentina s'est alors montrée de plus en plus dangereuse, et c'est après plusieurs parades exceptionnelles de Marwin Hitz que les Transalpins ont logiquement ouvert le score à la 35e par Gonzalez. Comme au match aller, le but florentin est né d'un ballon arrêté, cette fois-ci sur le quatrième corner. Rageant.

Les Bâlois ont continué à subir mais ils ont réussi à égaliser peu avant l'heure de jeu (55e) grâce à un but sorti de nulle part, après qu'Andy Pelmard a lancé Zeki Amdouni juste derrière la ligne médiane sur un long coup franc. Le prodige bâlois a trompé le défenseur brésilien Igor, dont ce n'était pas le premier manquement de la soirée, et a marqué du droit dans le petit filet.

Amdouni a ainsi inscrit sa 7e réalisation en Conférence League, soit autant que l'ancien Bâlois Arthur Cabral.

Ce même Amdouni, on l'a retrouvé à la 72e minute dans un rôle moins glorieux. C'est lui qui a involontairement servi Gonzalez pour le deuxième but italien (1-2); une réussite qui a envoyé les deux équipes en prolongation, avec la fin cruelle que l'on connaît et ce but du remplaçant Barak dans les ultimes secondes.

Vidéo: watson

Pour le FCB, c'est la fin d'un voyage qui l'a mené jusqu'ici à 58 matches de la saison, dont 20 en Coupe d'Europe.

Bâle a offert à ses fans des moments forts à l'échelle internationale le jeudi, mais a aussi montré des lacunes insoupçonnées lorsque le match de championnat arrivait le week-end suivant.

Il reste maintenant trois matchs de Super League au club rouge et bleu (6e) pour décrocher la 4e place qualificative pour l'Europe, et ainsi pouvoir se montrer à nouveau sur la grande scène la saison prochaine.

Le classement actuel

Bâle reçoit Lugano ce dimanche, puis ira sur le terrain de Servette avant d'accueillir GC pour son dernier match de la saison.
Bâle reçoit Lugano ce dimanche, puis ira sur le terrain de Servette avant d'accueillir GC pour son dernier match de la saison.Image: TXT
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il devient le premier athlète noir porte-drapeau de son pays
Dennis Schröder mènera la délégation allemande aux Jeux olympiques de Paris 2024. C'est la première fois qu'un athlète noir reçoit cet honneur outre-Rhin.

Le champion du monde de basket-ball Dennis Schröder portera vendredi le drapeau allemand lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Il sera accompagné par Anna-Maria Wagner. Le meneur de 30 ans et la judoka de 28 ans ont en effet remporté l'élection, qui permettait aux membres de la délégation allemande ainsi qu'aux supporters de s'exprimer.

L’article