DE | FR
JuVaughn Harrison a participé aux finales de longueur et de hauteur aux Jeux olympiques de Tokyo.
JuVaughn Harrison a participé aux finales de longueur et de hauteur aux Jeux olympiques de Tokyo.Image: Keystone
Jeux olympiques

Le nouveau prodige de l'athlétisme échoue dans son incroyable défi

JuVaughn Harrison voulait briller en longueur et en hauteur: Il ne s'est imposé dans aucune des deux disciplines. Mais le meilleur est peut-être à venir.
02.08.2021, 08:1502.08.2021, 10:17
Suivez-moi

Certains visent haut, d'autres loin: JuVaughn Harrison avait décidé de faire les deux aux Jeux olympiques de Tokyo. Le prodige américain, âgé de 22 ans, s'était inscrit aux compétitions de sauts en hauteur et en longueur, un doublé à la fois horizontal et vertical qui n'avait souri qu'à un seul athlète dans l'histoire des JO lorsqu'en 1896, le polyvalent Ellery Clark avait été sacré dans les deux disciplines à Athènes.

JuVaughn Harrison a voulu faire pareil

Image: Keystone

Mais plus d'un siècle plus tard, le niveau est devenu si homogène, et le soin aux détails si poussé, qu'il apparaît difficile pour un athlète de déloger les stars de deux disciplines, même quand elles nécessitent des aptitudes voisines (explosivité, technique, vitesse et impulsion). Harrison s'en est rendu compte par lui-même: 7e de la hauteur dimanche, il n'a terminé que 5e de la longueur lundi.

JuVaughn Harrison avait pourtant des références dans les deux épreuves: il avait effacé une barre à 2,36 m et atteint les 8,47 m dans le sable lors de la saison universitaire américaine. «Mais les Jeux olympiques ne sont pas une simple compétition de National collegiate athletic association (NCAA)», a relevé Marc Ventouillac, grand spécialiste de l'athlétisme pour L'Equipe.

Image: Instagram

La double performance du prodige des sauts n'en reste pas moins exceptionnelle, et elle n'est peut-être qu'un début: les JO sont toujours un apprentissage pour un athlète de 22 ans et à cet âge, «Mr. Jumps» n'a pas tout à fait fini sa construction physique. Il peut aisément améliorer son franchissement en hauteur et sa sortie de planche en longueur.

L'athlétisme se cherche une nouvelle star depuis qu'Usain Bolt a essayé de faire du football et JuVaughn Harrison est peut-être celle-là. Puma a d'ailleurs flairé la bonne affaire en lui faisant signer un juteux contrat cet été.

Charismatique, ambitieux et talentueux: Harrison est tout ça à la fois.
Charismatique, ambitieux et talentueux: Harrison est tout ça à la fois.Image: Instagram

L'équipementier ne sait toutefois pas encore s'il a recruté un sauteur en hauteur ou en longueur. Il apparaît certain que l'enfant de Huntsville (Alabama) devra choisir entre les deux disciplines, façonner son corps pour briller dans une spécialité. La longueur lui irait bien: avec plus de masse musculaire, une pointe de vitesse aiguisée et une technique plus irréprochable encore, JuVaughn Harrison aurait peu d'équivalent.

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le FC Winterthour et sa culture punk, ovni du foot moderne
Le FC Winterthour a été promu en Super League samedi soir. A l'est de Zurich, une véritable effervescence populaire grandit autour d'un club pas comme les autres, résolument de gauche. Reportage.

Le FC Winterthour a terminé en tête d'une Challenge League complètement dingue samedi. Il a profité de sa victoire (5-0) à Kriens et de la défaite d'Aarau contre Vaduz (1-2) pour fêter son ascension dans l'élite au bout du suspense.

L’article