DE | FR
Bild

shutterstock

La vente illégale d'alcool aux mineurs a grimpé durant la pandémie

Addiction Suisse a effectué 6040 achats-tests pour analyser la vente d'alcool aux mineurs en 2020. Dans près de 30% des cas, des boissons ont été remises illégalement à des jeunes.



Les ventes illégales d'alcool aux mineurs ont grimpé pendant la pandémie. C'est Addiction Suisse qui l'annonce ce mardi. Sur 6040 achats-tests réalisés dans l'ensemble de la Suisse en 2020, des boissons alcoolisées ont été remises à des mineurs dans plus de 29% des cas. C'est près de 9% de plus qu'en 2019.

Pourquoi cette augmentation?

Selon Addiction Suisse, deux raisons peuvent l'expliquer:

Filles moins contrôlées

L'an dernier, les filles qui effectuaient les achats par groupes de deux ont été contrôlées moins souvent que des paires de garçons. Lors d'achats en solo, les filles ont également obtenu plus souvent de l'alcool que les garçons.

Moins de vérifications
dans les fêtes

Les contrôles sont plus ou moins bien faits selon les lieux de vente.

Le taux d'infractions est plus élevé dans les fêtes et manifestations ainsi que dans les bars, avec plus de 40%.

Contrôles moins nombreux

Ces différences reflètent également la fréquence des contrôles, pour laquelle on peut établir le même classement.

Mais globalement, les contrôles ont été moins nombreux l'année dernière. Le personnel de vente ou de service a procédé à un contrôle de l'âge dans 75% des cas à peine contre 81,7% en 2019. (ats/ASe)

Sur Internet, on ne protège pas les jeunes

D'autres études ont établi que la protection de la jeunesse est pratiquement inexistante lors de ventes en ligne. De l'alcool a été vendu à des mineurs dans 95% des cas malgré les prescriptions en vigueur, révèle ainsi une étude de la Croix Bleue mandatée par l'Administration fédérale des douanes.

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Pourquoi le concept de génération devrait être utilisé avec modération

Plus populaire que jamais, la grille de lecture par «générations» est loin de faire consensus. Elle risque d'écraser les différences pour fournir une image superficielle des rapports sociaux.

Baby-boomers, millennials, génération Z... Les termes se multiplient pour identifier des groupes au sein des sociétés occidentales et désigner des ensembles d'individus du même âge qui partageraient des pratiques et expériences communes, distinctes de celles et de ceux qui les ont précédés.

On peut penser que ce regain d'intérêt récent pour l'idée de générations, dans le monde scientifique comme dans le grand public, tient, au moins en partie, au contexte socio-économique du tournant du …

Lire l’article
Link zum Artikel