beau temps
DE | FR
Suisse
Armée

Ecole de recrues: un tiers des soldats feront leur rentrée à distance

Pour un tiers des soldats, l'école de recrues sera (encore) à distance

L'école de recrues à distance, ça ressemble à ça.
L'école de recrues à distance, ça ressemble à ça.Image: Keystone
Pour la deuxième année consécutive, une partie des recrues vont faire leur rentrée à distance. Le service physique débutera fin janvier, mais sous certaines conditions.
07.01.2022, 10:0007.01.2022, 10:18

En raison du Covid-19, près d'un tiers des 11 200 recrues commenceront leur école à distance le 17 janvier. Elles n'entreront physiquement dans le service qu'à la fin du mois, à condition de présenter un test PCR ou antigénique négatif.

Cette entrée en service échelonnée sera aussi appliquée aux cadres dont le tiers débuteront les cours préparatoires à distance, indique l'Armée suisse vendredi dans un communiqué. En outre, tous les militaires doivent:

  • présenter un test PCR ou antigénique négatif avant de se rendre sur place
  • rester chez elles et commencer l'enseignement à distance, s'ils sont testés positifs

Six heures de formation par jour

Les formations à distance des recrues, impliquant environ six heures d'autoformation et d'apprentissage par jour et quatre heures d'entraînement sportif par semaine, seront comptées comme des jours de service à part entière.

D'autres mesures ont été prises afin de limiter la contagion au sein de l'armée. Parmi elles, on dénombre:

  • des tests hebdomadaires obligatoires du personnel civil et des militaires de carrière ayant des contacts avec la troupe
  • le port de masques FFP2
  • la suspension des sorties et congés au moins pendant le mois de janvier

L'année passée, l'armée avait annoncé que quelque 6 000 soldats allaient débuter l'école de recrues à distance en raison de la pandémie. Une décision à l'époque inédite, qui avait fait beaucoup parler. (sda/ats)

L'armée récupère les débris du Tiger abîmé

1 / 10
L'armée récupère les débris du Tiger abîmé
source: sda / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pénurie de médicaments: «La Confédération a nié le problème trop longtemps»
Selon la Confédération, la pénurie de médicaments s'est aggravée ces derniers mois. Qu'est-ce que cela signifie pour les patients? L'analyse d'Enea Martinelli, vice-président de l'association des pharmaciens Pharmasuisse.

La grippe, le Covid-19 et les refroidissements ont touché de nombreuses personnes au cours des dernières semaines. Cela a aggravé les pénuries de médicaments déjà existantes. La Confédération considère désormais la situation comme «problématique», comme elle l'a fait savoir mercredi. Une force opérationnelle nouvellement créée doit maintenant élaborer des mesures rapidement applicables. Concrètement, il manque par exemple des sirops antipyrétiques pour les enfants. Selon la Confédération, la pénurie mondiale d'antibiotiques s'est en outre aggravée en raison du confinement en Chine.

L’article