DE | FR

«Nous devons nous préparer à plusieurs vaccinations pour les prochaines années»

A health worker administers a dose of the AstraZeneca COVID-19 vaccine to a woman in Bangkok, Thailand, Friday, Aug. 20, 2021. Thailand has recorded more than 1 million accumulated cases on Friday since the pandemic started in 2020. (AP Photo/Sakchai Lalit)

Image: sda

Un «super-variant» du coronavirus pourrait «probablement» faire son apparition, estime un chercheur de l'ETH Zurich. Si cela se produit, le monde entrera dans une nouvelle phase de la pandémie. Spoiler: ce sera pire.



Après les variants, place maintenant aux «super-variants» du coronavirus. Issues d'une combinaison de mutations existantes, ces nouvelles souches pourront faire leur apparition. C'est ce qu'affirme Sai Reddy, immunologiste et professeur assistant à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH) dans une interview au SonntagsBlick.

«Il est très probable qu'un nouveau variant apparaisse et que nous ne puissions plus compter sur la seule vaccination»

Sai Reddy, immunologiste

La conséquence? «Nous devons nous préparer à plusieurs vaccinations pour les prochaines années, qui seront continuellement adaptées aux nouveaux variants.» Où qu'il émerge, le variant atteindra de toute façon la Suisse.

«Nouvelle phase de la pandémie»

Les variants du coronavirus Beta d'Afrique du Sud et Gamma du Brésil ont développé des mutations qui leur permettent d'échapper partiellement aux anticorps, poursuit l'immunologiste. Le Delta, quant à lui, est beaucoup plus contagieux, mais n'a pas encore développé de telles mutations.

Si l'un des deux premiers variants devient plus contagieux ou si le dernier développe ce type de mutations, on pourra alors parler de nouvelle phase de la pandémie, assure Sai Reddy.

«Ce sera le grand problème de l'année à venir. Le Covid-22 pourrait être encore pire que ce que nous vivons actuellement»

Sai Reddy, immunologiste

Mesures restrictives

Pour la Suisse, Reddy prédit une hausse des cas en automne. Et d'ajouter que «si le taux de vaccination n'augmente pas rapidement, seules des mesures restrictives sévères peuvent empêcher le pire».

Selon le chercheur, les dernières découvertes montrent que la charge virale du variant Delta est si importante que toute personne non vaccinée qui le contracte peut devenir un «super-propagateur». (ats/asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

La Russie devient le pays d'Europe le plus endeuillé par le Covid

Link zum Artikel

La situation «dramatique» dans les Antilles expliquée en 3 points

En Guadeloupe, où un test sur quatre est positif, un nouveau confinement a été annoncé. La Martinique, également très touchée, a fait de même.

Pour Emmanuel Macron, la situation sanitaire dans les Antilles françaises est «dramatique». En Martinique et en Guadeloupe, face à la hausse des infections, un confinement strict a été imposé. Le ministre de la santé Olivier Véran va d'ailleurs se rendre dans la région ce jeudi.

Dans les deux îles antillaises, les chiffres Covid explosent depuis début juillet. En Guadeloupe, le taux d'incidence est de 1900 malades pour 100 000 habitants. A titre de comparaison, en Suisse, il s'élève …

Lire l’article
Link zum Artikel