Suisse
credit-suisse

Ueli Maurer rompt le silence au sujet de Credit Suisse

Ueli Maurer s'exprime enfin au sujet de Credit Suisse
Le conseiller fédéral UDC Ueli Maurer aurait alors sous-estimé la situation dramatique au sein de la grande banque Credit suisse.keystone

Ueli Maurer rompt le silence au sujet de Credit Suisse

La débâcle de Credit Suisse aurait-elle pu être évitée? Le conseiller fédéral UDC de l'époque, Ueli Maurer, a-t-il reconnu trop tard la gravité de la situation? L'ancien ministre des Finances s'exprime sur cette affaire.
18.04.2023, 11:5718.04.2023, 20:03
Patrik Müller / ch media
Plus de «Suisse»

C'est un argument que l'on a entendu à maintes reprises lors de la session parlementaire extraordinaire consacrée au rachat de Credit Suisse: quelle est la responsabilité dans l'affaire de Ueli Maurer, conseiller fédéral en charge des finances de 2016 à 2022?

Retour quelques mois en arrière, alors que Maurer était encore en poste: en septembre 2022, de nombreux clients retirent leurs avoirs de la banque, ce qui aggrave la valeur en bourse de CS. Selon plusieurs sources provenant du Parti libéral-radical (PLR) et de la gauche, le conseiller fédéral UDC aurait alors sous-estimé la situation dramatique au sein de la grande banque.

Ueli Maurer n'a pas été inactif

Des informations auxquelles CH Media a pu avoir accès donnent désormais une autre image de la situation. En octobre, Ueli Maurer a rencontré à plusieurs reprises le président de la Banque Nationale suisse (BNS) Thomas Jordan et la présidente de la Finma, Marlene Amstad. A cette occasion, le «worst case scenario» avait alors déjà été évoqué: la disparition de Credit Suisse.

Plusieurs scénarios avaient été élaborés: liquidation, vente forcée, entrée de la BNS. Maurer a en outre ordonné l'élaboration d'une stratégie d'assainissement. Il a forcé le CS à fournir des concepts d'urgence détaillés.

En faveur d'une CEP

Nous sommes donc allés poser la question au premier intéressé. Il se dit favorable à une commission d'enquête parlementaire (CEP) afin que la vérité soit révélée. Et renvoie la balle à ses contradicteurs:

«Ceux qui prétendent que mon département ne s'est pas préparé à ce scénario à l'automne dernier n'ont aucune idée et ne comprennent pas les processus sur les marchés financiers»
Ueli Maurer

Nos recherches montrent toutefois qu'à l'automne 2022, Ueli Maurer n'a informé le Conseil fédéral que sommairement des scénarios concernant Credit Suisse et de ses entretiens avec la BNS et la Finma. Il a renoncé à toute documentation écrite.

Maurer craignait des fuites

Pourquoi ne pas avoir transmis de document officiel? La raison est ailleurs: Ueli Maurer explique qu'il craignait des fuites de la part de ses collègues.

Le ministre des Finances était devenu méfiant après les fuites concernant les mesures Covid. Cette phase avait ébranlé la relation de confiance qu'il entretenait avec le reste du Conseil fédéral, car plusieurs de ses propositions critiques envers les mesures avaient été rendues publiques.

A propos des fuites liées au Covid:

Le ministre disait également craindre que si l'information de la survie du Credit Suisse sortait dans la nature, une panique bancaire aurait éclaté au sein des institutions.

Karin Keller-Sutter ne l'a pas contacté

Ueli Maurer affirme en outre qu'il aurait tout à fait apprécié être resté ministre des Finances durant cette crise, afin de pouvoir participer aux décisions. Sa successeure, Karin Keller-Sutter (PLR), ne l'a pas contacté. «Mais ce n'est pas grave», assure-t-il.

Lors d'un débat sur la télévision locale zurichoise, Ueli Maurer a également rejeté la critique selon laquelle il aurait été inactif dans la crise du CS. «Ceux qui disent ça n'ont aucune idée du fonctionnement de la politique financière et du secteur bancaire.» L'UDC admet toutefois que «l'on aurait peut-être pu corriger le tir.

Il affirme également avoir suivi la situation de près et avoir eu des idées pour intervenir auprès de la banque. «Mais il faut toujours trouver une majorité pour cela», a-t-il déclaré, faisant implicitement référence à ses collègues du Conseil fédéral. Désormais, le mal est fait.

Traduit et adapté par Noëline Flippe

Quand Maurer dansait avec des «Teletubbies»
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le prix des hôtels est un critière important»
La SSR a révélé les noms de deux villes encore en course pour l'organisation du prochain Concours Eurovision de la chanson (ESC). Cela se jouera entre Bâle et Genève. Réaction de Jean-Marc Richard, commentateur romand du concours depuis 32 ans.

«Les quatre villes qui étaient en lice avaient proposé de très bonnes candidatures, mais j'applaudis le choix des finalistes», explique Jean-Marc Richard au bout du fil. Le journaliste de la RTS qui fait partie de la délégation suisse qui choisira la chanson de 2025 tient à préciser qu'il «n'est pas dans le secret des dieux» et qu'il n'a pas participé à la sélection des villes, il accepte toutefois de nous donner ses impressions sur les finalistes.

L’article