en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Economie

Les dégâts provoqué par le gel ont coûté jusqu'à 5 millions

Les dégâts provoqués par le gel ont coûté jusqu'à 5 millions de francs

Un lac gele sous le givre au Bois de Finges, photographie en Valais, ce samedi 30 decembre 2006. Le Bois de Finges/Pfyn est la plus grande pinede naturelle d'Europe et a ete inscrit dans l'i ...
Le gel a coûté cher à la Suisse. Les cultures fruitières ont particulièrement souffert. Les vignobles ont également été touchés.
06.05.2021, 17:4806.05.2021, 18:04
Plus de «Suisse»

Les nuits glaciales d'avril ont causé des dommages allant jusqu'à 5 millions de francs aux cultures suisses, selon la compagnie d'assurances Suisse Grêle.

Environ 250 exploitations assurées ont été affectées par les dégâts de gel. Les cultures d'abricots, de prunes et de cerises ont particulièrement souffert.

Pertes à prévoir

Des dégâts ont été constatés dans tout le pays, a précisé la porte-parole. Certaines régions ont été particulièrement touchées. A savoir:

  • La région lémanique
  • Le Valais
  • Le nord-ouest de la Suisse
  • Le canton de Zurich

Des pertes sont à prévoir dans les récoltes d'abricots, de cerises et de prunes. Selon le service de l'agriculture du Valais, les cultures d'abricots du canton ont été fortement touchées. La perte pourrait y atteindre 70%. (ats)

Retour de la neige en Suisse ce 2 mai

1 / 17
Retour de la neige en Suisse ce 2 mai
La neige a fait un petit retour en Suisse, durant la nuit de samedi à dimanche (archives).
source: sda / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Immobilier: «L'Europe est contaminée» et les grandes banques tremblent
La crise de l'année dernière ne semble pas avoir dit son dernier mot dans le secteur bancaire. Elle n'était peut-être que le premier chapitre d'une saga qui se poursuivra en 2024.

Où en seront les taux d'intérêt à la fin de l'année? C'est la grande question mondiale. Les banques centrales baisseront-elles leurs taux directeurs à temps? Ou interviendront-elles trop tard, lorsque des dizaines de crédits seront pourris, que les banques seront en crise et que l'immobilier s'effondrera? Et à quel niveau les taux d'intérêt pourraient-ils alors tomber? On dispose depuis peu de nouveaux éléments de réponse.

L’article