Suisse
Etude

Les écoles suisses chutent dans le QS World University Ranking

Les Hautes écoles suisses chutent dans le classement mondial sauf une

Les universités suisses en léger repli dans un nouveau classement international. Voici où se situe le monde académique helvétique.
27.06.2023, 22:0029.06.2023, 18:37
Plus de «Suisse»

Quelles sont les meilleures universités du monde et où se situe l'univers académique suisse? Une double question à laquelle QS World University Ranking 2024 répond. Cette enquête porte sur 1499 institutions du monde entier. Pour faire le classement ont été pris en compte pas moins de 17 millions de travaux académiques et les avis de plus de 240 000 universitaires et employeurs.

Quelle est la situation de la Suisse? Voici le classement

Les universités suisses s'affichent en léger repli dans un nouveau classement international. Exception notable, l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), toujours meilleure université d'Europe continentale, progresse de deux rangs.

A propos de ce classement
Ce QS World University Ranking 2024 recense 1499 institutions du monde entier. Ont été pris en compte pas moins de 17 millions de travaux académiques et les avis de plus de 240 000 universitaires et employeurs.

La haute école zurichoise pointe ainsi à la septième place de ce hit-parade pour l'année 2024, publié mardi par Quacquarelli Symonds (QS) à Londres. L'EPF de Lausanne, en revanche, perd 20 places et se retrouve au 36e rang.

Troisième meilleure haute école suisse, l'Université de Zurich (UZH) est également en recul de huit places et est désormais 91e. Mais c'est l'Université de la Suisse italienne qui fait la chute la plus importante, passant du 240e au 328e rang.

Comment expliquer le recul des universités du monde

Selon QS, «ce léger recul général de la Suisse semble être attribuable au fait qu'elle peine à propager son évidente qualité dans le monde et en particulier sur le marché du travail».

Différents indicateurs sont pris en compte, comme la réputation auprès des employeurs et la réputation académique, tous deux en baisse. Idem pour l'indicateur de durabilité, introduit cette année, où les universités suisses sont à la traîne: aucune d'entre elles ne figure dans le top 100, selon QS.

Certaines tirent néanmoins leur épingle du jeu. Outre l'EPFZ, les universités de Bâle (124e), de St-Gall (436e) et de Fribourg (563e) sont également en progression.

En tout état de cause, les universités suisses restent à la pointe pour ce qui est de l'influence dans la recherche – mesurée en citations de travaux publiés – ainsi que pour l'enseignement, soit le nombre d'étudiants par enseignant.

Qui sont les meilleures? Voici le classement

Les dix premières places du classement restent dominées par les institutions américaines et britanniques, le podium étant occupé par le Massachusetts institute of technology (MIT), devant les universités de Cambridge et d'Oxford. Hormis l'EPFZ, seule l'Université nationale de Singapour (huitième) parvient à se classer parmi les dix meilleures.

(jah/ats)

Il ouvre une poubelle et tombe nez à nez avec un ours
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La rougeole progresse fortement en Suisse
Le nombre de cas de cette maladie infectieuse a presque triplé depuis le début de l'année. L'OFSP estime que les contaminations viennent surtout de l'étranger et l'OMS indique que l'évolution de l'épidémie est mondiale.

La rougeole gagne du terrain en Suisse. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a déjà enregistré 87 cas de cette maladie infectieuse cette année. En 2023, il y en avait eu 26. Aucun cas n'avait été signalé les deux années précédentes.

L’article