DE | FR
Image: Montage watson
Humeur

J'adore la pub, j'adore consommer. Ne m'enlevez pas ce plaisir, merci

Les Jeunes Verts suisses ont annoncé le jour des votations qu'ils veulent mettre fin à la publicité commerciale. Mon Absurdie de la semaine est un peu spéciale: c'est un cri d'amour pour la pub et la consommation.
19.02.2022, 11:5519.02.2022, 23:40
Suivez-moi

Cela semble devenir une habitude les jours de votation: balancer des idées aussi générales que saugrenues, particulièrement à babord de l'échiquier politique. Dimanche, enorgueillis par la victoire du «oui» à l'initiative visant à interdire la publicité pour le tabac visibles par les enfants, les Jeunes Verts suisses ont lancé une proposition pour le moins surprenante: supprimer la publicité commerciale en général!

Franziska Meinherz, du parti de gauche radicale «solidaritéS», leur a emboîté le pas en déposant un postulat au Conseil communal de Lausanne demandant l'abolition de la pub commerciale dans l'espace public et a annoncé qu'il s'agissait aussi d'une revendication d'Ensemble à gauche pour les élections cantonales à venir cette année:

Voyons la logique: supprimer la pub dans l'espace public, c'est contribuer à réduire la consommation, et réduire la consommation, ça permet de diminuer la pollution. Au-delà de l'aspect «Sauvons la planète», l'anti-capitalisme revendiqué par ces partis d'extrême gauche veut que la réduction de la consommation en passant par la politique soit un but louable en soi: à mort la «société de consommation»!

Autant le dire tout de suite: comme tout le monde, je ne m'extasie pas devant la frénésie des contemporains (nous) à vouloir à tout prix s'acheter à chaque fois le dernier iPhone, devant leur tendance à se permettre parfois de ne pas terminer leur assiette au restaurant ou devant leurs soirées passées à regarder des publicités sur YouTube.

Mais comme tout le monde aussi, je suis en même temps content de pouvoir bénéficier du progrès technique des smartphones qui centralisent une énorme gamme de tâches quotidiennes, de pouvoir choisir une bonne table en quelques clics ou encore d'avoir accès à une grande réserve de savoir sur le Net. Je dirais même plus: j'en suis heureux.

L'apparition de nouveaux produits, de technologies de plus en plus avancées, ça a de sacrés bon côtés. Ne songeons qu'à la médecine et sa formidable évolution depuis quelques décennies. Oui, ce sont des banalités. Et alors? Les banalités ont l'avantage d'être vraies et je peux me permettre d'en rappeler quelques-unes de temps en temps. En voici une autre, de banalité, qui est peut-être plus dure à avaler pour le coup: personne ne déteste consommer. En tout cas, moi, j'adore!

Car la consommation, ce n'est pas seulement les foutus FAST FOODS, les sordides SUPERMARCHÉS et les conneries de CLOPES. C'est aussi, au choix:

  • Un bon vieux bouquin
  • Un magnifique meuble pour lequel on a économisé
  • Les légumes du coin
  • Du VIN!

C'est aussi des PME, des emplois. Et justement, sans publicité, c'est un peu dur pour une petite boîte de faire connaître ses produits. Et de pousser à la consommation, oui-da, car les besoins, en économie, ça se crée, et ça ne se différencie pas des désirs, ni même des caprices. Ce genre de distinctions, cela relève de la psychologie. Et éventuellement de la morale.

La politique n'a pas à me dire si je dois arrêter de collectionner comme un mouton chemises et pulls à col roulé. Et elle n'a surtout pas à empêcher des gens qui travaillent (les entreprises) à proposer leurs biens et services à d'autres gens qui travaillent. On est grand, adulte et vacciné. Libre à nous d'ignorer les écrans d'affichage publicitaire dans les gares, de boycotter C8 et TikTok ou de nous «contenter de l'essentiel». Pour moi, l'essentiel, c'est aussi de me faire plaisir, et tant mieux si les annonceurs me connaissent pour pouvoir m'aider dans la détermination de mes chimères.

Soyons sérieux. Supprimer la publicité commerciale, non seulement ce n'est pas souhaitable, mais c'est pratiquement impossible. A partir de quand un truc est-il une pub? Brandir ma carte de visite watson dans la rue, c'est déjà du marketing? Le logo de l'entreprise sur mon Mac, un placement de produit? D'ailleurs, proposer de supprimer la publicité commerciale, ce ne serait pas un p'tit coup de pub? 😉

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Des anti-UDC sont dispersés par la police
La police a utilisé des armes pour disperser les contre-manifestants qui s'opposaient samedi matin à Bâle à une réunion de l'UDC. Et Ueli Maurer était présent.

La police, mobilisée en nombre, a fait usage de balles en caoutchouc pour disperser une trentaine de contre-manifestants qui s'opposaient samedi matin à Bâle à un rassemblement de l'UDC. Le conseiller fédéral Ueli Maurer notamment participait à celui-ci.

L’article