DE | FR

A sec, la Chaîne du Bonheur lance un nouvel appel aux dons

Image: KEYSTONE
La fondation humanitaire a distribué la presque totalité des 43,5 millions de francs récoltés lors de son opération «Coronavirus Suisse». Elle lance donc un nouvel appel à la solidarité.
26.05.2021, 07:0026.05.2021, 09:43

La Chaîne du Bonheur lance mercredi un appel aux dons pour aider les personnes touchées par la pandémie de coronavirus dans le monde. Les besoins humanitaires, immenses dans certains pays, nécessitent de toute urgence des moyens supplémentaires.

Pauvreté aggravée en Amérique latine

Si en Suisse, une grande partie de la population peut commencer à souffler, à l'étranger le coronavirus se propage à toute allure, surtout dans certains pays d’Asie du Sud et d’Amérique latine.

«Non seulement les personnes les plus démunies sont les plus touchées par la pandémie, mais elles voient leur pauvreté s’aggraver, avec toutes les conséquences que l’on sait»
Roland Thomann, directeur de la Chaîne du Bonheur

Lukas Engelberger, président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, ajoute: «Il s’agit d’une crise mondiale et seule la solidarité internationale pourra en venir à bout».

Soulager les souffrances

Les neuf millions de francs déjà collectés avec l'opération «Coronavirus International» en octobre sont désormais presque entièrement utilisés. La Chaîne du Bonheur soutient 20 projets menés par ses ONG partenaires dans 14 pays, qui visent à soulager les souffrances humaines liées à l’impact socio-économique de la pandémie. Cela passe notamment par:

  • Le renforcement des systèmes de santé locaux
  • La prévention sanitaire
  • La distribution de kits d’hygiène (masques et désinfectant)
  • Les campagnes de sensibilisation.

En Suisse, la Chaîne du Bonheur a distribué la presque totalité des 43,5 millions de francs récoltés lors de l'opération «Coronavirus Suisse» au printemps 2020. Environ 1.7 million de personnes en ont bénéficié. (ats/hkr)

Pour faire un don
Les dons sont possibles en ligne sur www.bonheur.ch ou sur le compte postal 10-15000-6, mention «Coronavirus international».

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trop d'enfants et personnel à bout: les crèches suisses sont en crise
La pénurie de personnel qualifié s'aggrave, le nombre de places d'accueil a baissé, la qualité pédagogique aussi: les crèches sont en crise, comme le montre une nouvelle enquête dans la branche. L'Association suisse des structures d'accueil de l'enfance demande maintenant plus d'argent pour une offensive de qualité.

«La plupart des gens abandonnent au milieu de la vingtaine. Le manque permanent de personnel, la pression: tout cela te détruit», déclare Lara, 27 ans, dans la dernière édition du journal syndical Work. Le titre de l'article est le suivant: «Alerte à la crèche: le secteur se dirige vers d'énormes problèmes».

L’article