DE | FR

Le Conseil fédéral et le Parlement pour la loi Covid

Image: sda
Le 13 juin, le peuple s'exprimera sur la loi Covid-19, soutenue par les autorités. Elle permettra de prolonger les aides financières dont bénéficient ceux touchés par la crise.
12.04.2021, 13:0014.04.2021, 10:37

Depuis le début de la pandémie, le Conseil fédéral a introduit plusieurs aides par droits d'urgence. Elles ont ensuite été inscrites dans la loi Covid-19 validée par le Parlement et mise en vigueur en septembre.

La plupart de ses dispositions de la loi deviendront caduques à la fin de l'année. Mais si le non l'emporte, la loi cessera de s'appliquer en septembre déjà, indique le Conseil fédéral.

35 milliards

Les aides financières prévues dans la loi devraient représenter un coût de 35 milliards à la charge de la Confédération. Elles concernent:

  • Les indemnités en cas de réduction de l'horaire de travail (RHT).
  • Les allocations pour perte de gain Covid-19.
  • Les aides pour les cas de rigueur destinées aux restaurants, hôtels et au secteur du tourisme.
  • les mesures pour la culture, le sport et les médias.

La loi Covid-19 inclut aussi des mesures garantissant la fourniture de biens médicaux tels que des équipements de protection. Elle ne concerne toutefois pas la vaccination contre le coronavirus.

Le comité référendaire estime quant à lui que la loi fait régner la peur et remet en question le régime de la démocratie directe. Il s'oppose par ailleurs à certains points de la loi, comme l'autorisation de mise sur le marché de médicaments ou les subventions aux médias. (ats/asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Lex Netflix: il faut éviter que les Alémaniques «ne raflent la mise»
Pierre Monnard, réalisateur fribourgeois, se réjouit de la mise-en-œuvre de la Lex Netflix, mais il craint que la Suisse alémanique n'en profite plus que les autres régions.

Le réalisateur fribourgeois Pierre Monnard salue «la belle victoire pour la branche face aux arguments "idéologiques" des référendaires», a-t-il dit. Il espère que toutes les régions du pays en profiteront à l'avenir.

L’article