DE | FR
Bild

Les membres de l'UDC sont 51% à refuser de se faire vacciner. Image: Shutterstock

Les opposants au vaccin se trouvent surtout à l'UDC (et chez les Verts)

L'UDC est le parti suisse à compter le plus d'opposants au vaccin Covid. Mais il y en a beaucoup plus chez les électeurs que chez les élus. Quelques chiffres.



Le vaccin contre le Covid-19 divise, mais plus dans certaines familles que d'autres sur le plan politique. Un récent sondage de l'Institut Sotomo pour le compte de la SSR nous apprenait que l'UDC est le parti helvétique à compter le plus de personnes à refuser de se faire vacciner: 51%. Une courte majorité, donc, pour la première formation politique du pays, contre 11% chez les partis de centre-droit (PLR et Le Centre).

Or, comme le relève la NZZ ce 27 juillet, il y a une nette différence entre les électeurs du parti et ses élus. Le quotidien alémanique rappelle que «la majorité du groupe parlementaire de l'UDC est vaccinée» – cette info avait été donnée dans une enquête du Blick – et prend ces exemples parlants:

«Christoph Blocher s'est fait vacciner très tôt. Sa fille, Magdalena Martullo-Blocher, a été la première à entrer au Parlement en portant un masque. Entre-temps, le conseiller fédéral Ueli Maurer ("Je suis un dur") s'est lui aussi fait vacciner pour la deuxième fois: Sans grand enthousiasme, mais aussi sans faire de vagues.»

NZZ (traduction libre)

Il est aussi intéressant de voir par quel parti est suivi l'UDC dans son taux de sympathisants opposés à la vaccination: celui à l'opposé de l'échiquier politique, Les Vert-e-s. Mais le pourcentage d’opposants au vaccin n'est plus du tout du même niveau que celui de l'UDC, note aussi le journal zurichois: 15% (contre 57%).

Enfin, si 51% des membres de l'UDC sont réfractaires à la piqûre, c'est 7% de plus pour les adversaires du certificat Covid. Ce chiffre peut se comprendre facilement: le fait de franchir le pas du vaccin n'implique pas nécessairement d'être favorable à un certificat restreignant les libertés d'une certaine catégorie de la population. D'autant que la portée de ces restrictions est débattue et que l'UDC est le premier parti à monter au front sur ce thème.

Plus d'articles sur le vaccin

La Suisse devra-t-elle imposer la vaccination sans le dire?

Link zum Artikel

Pourquoi l'initiative contre la vaccination obligatoire va aboutir

Link zum Artikel

Le statut vaccinal, c'est le nouveau critère des rencontres en ligne

Link zum Artikel

Cher OFSP, soyez plus cohérent et ne jouez plus avec nos nerfs

Link zum Artikel

Sinon, watson a compilé des images impressionnantes des incendies aux Etats-Unis:

1 / 12
Les incendies aux Etats-Unis
source: sda / noah berger
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Et pour rester aux Etats-Unis: au Texas, on chasse les sangliers en hélico

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

Fin des restrictions Covid en Norvège ++ Des corona-sceptiques élus en Autriche

Link zum Artikel

En Valais, de ces six hommes, il n'en restera que cinq

Il y aura six candidats au deuxième tour des élections au Conseil d'Etat valaisan. Les deux Vertes - et seules femmes - se retirent de la course. Darbellay est déjà élu, constitution oblige.

Six hommes dans l'arène pour cinq places au pouvoir. Les «joueurs» du deuxième tour des élections au Conseil d'Etat valaisan du 28 mars seront:

Les Verts ont retiré leurs deux candidates - et seules femmes en course - Brigitte Wolf et Magali Di Marco. Lundi soir, le président de la section cantonale du parti, Jean-Pascal Fournier, a indiqué à Keystone-ATS:

Difficile, car en lançant deux candidates, les Verts voulaient aussi éviter un exécutif 100% masculin. Mais la «sauce n'a pas pris lors du …

Lire l’article
Link zum Artikel