Suisse
Valais

En Valais, deux communes réclament le soutien prolongé de l'armée

En Valais, deux communes réclament le soutien prolongé de l'armée

Alors que l'armée suisse doit achever son engagement en Valais mercredi, deux communes touchées, Goms et Val de Bagnes, se sont manifestées pour demander un appui pour la suite.
10.07.2024, 11:04
Plus de «Suisse»

«Les premiers contacts ont été pris et nous allons étudier la faisabilité de ce soutien,» a déclaré mercredi à Keystone-ATS le chef engagements et instruction de la division territoriale 1 Jean-Claude Gagliardi. «Si les demandes aboutissent, la temporalité de l'engagement sera discutée avec les demandeurs».

L'aide militaire en cas de catastrophe s'arrêtera elle progressivement pendant la journée. La troupe retournera le matériel à la base logistique de l'armée. Au total, 157 militaires étaient déployés sur tout le canton, principalement pour déblayer les gravats à Saas-Grund, Goms et Anniviers.

Une vue aerienne montre des ouvriers avec des pelleteuses travaillant sur la coulee de lave torrentielle provenant du torrent du Fregnoley a cote de la riviere la Dranse de Bagnes le jeudi 4 juillet 2 ...
La rivière la Dranse de Bagnes, le 4 juillet, à Champsec, en Valais.Image: KEYSTONE

Frappé par des graves intempéries, le week-end du 29 au 30 juin, le Valais avait fait appel à l'armée suisse. Le dimanche matin à 04h00 du matin, le canton avait demandé son appui pour obtenir une visualisation aérienne de ce qui se passait sur tout le territoire. Des militaires ont ensuite été envoyés dans les zones souhaitées par le canton dès le 1er juillet dans l'après-midi et jusqu'au 10 juillet. (mbr/ats)

Les Grisons touchés par de violentes intempéries
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les promoteurs de Sarco veulent l'utiliser en Suisse en 2024
L'organisation The Last Resort a confirmé qu'elle entendait bien mettre en service la capsule d'aide au suicide en Suisse d'ici à la fin de l'année. Elle n'a annoncé toutefois ni de date ni de lieu.

Face aux journalistes réunis à Zurich mercredi, Fiona Stewart, membre fondatrice de l'organisation The Last Resort, a indiqué qu'elle s'attendait à ce que la mini-cabine d'aide au suicide Sarco soit utilisée pour la première fois d'ici à la fin de l'année en Suisse. Toute précision supplémentaire serait un «manque de respect» pour la personne y faisant appel, a-t-elle ajouté.

L’article