Suisse
Vaud

Lausanne: la rue Centrale va devenir piétonne

Lausanne aura une nouvelle rue piétonne

La Ville de Lausanne et les commerçants ont conclu un troisième accord pour améliorer l'accessibilité et l'attractivité du centre-ville. La rue Centrale deviendra piétonne.
10.06.2024, 08:05
Plus de «Suisse»

Un nouvel accord a été trouvé entre la Ville de Lausanne et les associations de commerçants pour améliorer l'accessibilité et l'attractivité du centre-ville. C'est le troisième du genre dans le contexte des accords pour le tram et celui des limitations de vitesse.

L'accord prévoit la piétonnisation de la rue Centrale et la mise en zone 30 km/h et en sens unique est-ouest de la rue Pierre-Viret à l'horizon 2025. Il intègre aussi le prolongement du stationnement de 2h à 3h dans la zone L (1124 places concernées dans l'hyper-centre de la ville) en automne 2024 et la gratuité du stationnement dans les P+R le samedi dès le 1er juillet prochain, a indiqué mardi la Municipalité lausannoise dans un communiqué.

La rue Centrale
L'accord prévoit la piétonnisation de la rue Centrale.Keystone

Cet accord résulte notamment d'une enquête pour comprendre les pratiques et aspirations en termes de mobilité au centre-ville. La Société coopérative des commerçants lausannois et la Ville se sont associées pour la réaliser. Elle comprend trois volets.

Le premier volet a été mené sur place au centre-ville de Lausanne (échantillon de 2023 personnes), le second en ligne auprès d'un échantillon représentatif de la population de la ville et du projet d'agglomération Lausanne-Morges - PALM (1060 personnes ayant répondu au questionnaire) et le dernier auprès des commerçants et tenanciers d'établissements, explique la Municipalité.

Des clients lausannois en majorité

Les résultats montrent que les clients des commerces et établissements viennent majoritairement de Lausanne (58%), puis des communes de l'agglomération (21%) et enfin 21% viennent de plus loin. Le motif principal de présence au centre-ville est celui des achats.

Les transports publics sont le mode de transport privilégié pour se rendre au centre-ville (54% des personnes interrogées au centre-ville, 46% des personnes ayant répondu en ligne). La marche arrive en second dans l'enquête menée au centre (25%). Elle est particulièrement utilisée par les Lausannois.

La voiture est utilisée par 14% des personnes en visite, surtout habitant hors de l'agglomération. Dans l'enquête menée en ligne, la voiture arrive en second (29%) avant la marche (14%). La part des visites au centre-ville en voiture est estimée par les commerçants à 43%.

Cure de jouvence sous Saint-François

Les commerces sont, eux, majoritairement satisfaits de l'accessibilité de leur commerce et du centre-ville avec les transports publics, la marche et le vélo. Les montants annuellement dépensés au centre-ville sont les plus importants parmi les piétons, car ils fréquentent le centre-ville plus régulièrement que les autres usagers, est-il encore constaté.

Projet de rénovation du passage sous-voie de la place Saint-François.
Projet de rénovation du passage sous-voie de la place Saint-François.dr

La Ville de Lausanne a aussi annoncé qu'elle va entamer, comme convenu avec l'Association du Quartier rue de Bourg et Saint-François, la rénovation du passage sous-voie ouest de la place Saint-François durant l’été. Les travaux devraient durer 3 mois environ. (jah/ats)

On vous explique l'initiative d’allègement des primes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Attaque bactériologique et aérienne: Berne a blindé son sommet pour la paix
La conférence sur l'Ukraine de ce week-end au Bürgenstock (NW) est sécurisée par des mesures exceptionnelles: contre-espionnage, attaques biologiques et cyberattaques... On fait le tour. 👇

La conférence sur l'Ukraine de ce week-end au Bürgenstock (NW) est entourée de mesures de sécurité exceptionnelles. De l'espionnage aux attaques biologiques en passant par les cyberattaques, un tour d'horizon des menaces évoquées et des moyens engagés par la Confédération pour y faire face.

L’article