DE | FR
Vidéo: watson
Copin comme cochon

«J'adore Dubaï, c'est un peu de l'esclavage, mais c'est efficace»

Contre toute attente, Marie-Adèle Copin ne fait pas que râler. Par exemple, elle aime visiter des endroits où les droits de l'homme sont particulièrement respectés. Comme Dubaï.
04.05.2022, 18:18
Suivez-moi

«À Dubaï, c'est pas comme ici où il y a trois mecs qui mettent six mois à refaire ta salle de bain. Là-bas, OK, les conditions de travail sont un peu merdiques, mais en trois jours, ils t'ont posé le jacuzzi, c'est génial.»

Les droits de l'homme? Un concept overrated pour Marie-Adèle. L'écologie, alors? Non plus. L'égalité hommes-femmes? Lol. Ce n'est pas pour ça qu'elle va à Dubaï. Non, elle, ce qu'elle aime là-bas, c'est les voituriers, les restos qui coûtent un bras, la clim' dans les malls. Pour une fois qu'elle aime quelque chose...

Vidéo: watson

Vous avez raté les derniers épisodes? Vous n'êtes pas bien? Les voici:

Pour les fans absolus, voici la tronche de Marie-Adèle

1 / 24
Pour les fans absolus, voici la tronche de Marie-Adèle
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une tiktokeuse se coince un vibro dans le derrière et vibre toute la nuit
On peut dire qu'elle l'a eu dans le baba! Lol.

Je sais que certaines personnes ne sont pas à l'aise avec le jargon anal. Donc je vous propose de parler de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom à la place d'utiliser le mot «anus». Je pourrais utiliser le mot «fesses», mais c'est moins drôle.

L’article