Economie
Politique

Immobilier suisse: le taux référence des loyers reste inchangé

La Confédération a une bonne nouvelle pour les locataires

L'Office fédéral du logement maintient le taux d'intérêt de référence des baux à 1,75%, écartant une hausse imminente des loyers après les augmentations de 2023.
03.06.2024, 10:2103.06.2024, 10:22
Plus de «Economie»

Le taux d'intérêt de référence applicable aux contrats de bail est resté inchangé à 1,75%, a annoncé, lundi, l'Office fédéral du logement (OFL). Après une hausse en juin et décembre 2023, les locataires ont encore un peu de répit. Une potentielle hausse des loyers à venir est pour l'heure écartée.

Au 31 mars, jour de référence, le taux d'intérêt moyen pondéré des créances hypothécaires s'établissait à 1,72%, un niveau identique au trimestre précédent. Pour que le taux de référence évolue, il faudrait que le taux moyen pour les hypothèques dépasse 1,87% ou passe sous 1,63%, a précisé l'OFL dans un communiqué.

Le taux de référence - arrondi selon la méthode commerciale - n'ayant pas changé depuis le 2 décembre dernier, cela empêche de prétendre à une diminution ou une hausse de loyer, précise l'office. Mais «d'autres facteurs de coûts tels que la modification de l'indice des prix à la consommation peuvent jouer un rôle dans la fixation des loyers». Selon une étude du groupe bancaire UBS parue fin mai.

«Le statu quo du taux hypothécaire de référence devrait se maintenir pour l'ensemble de l'année, voire au-delà, en dépit des deux nouveaux assouplissements du taux directeur par la Banque nationale suisse (BNS) attendus en juin et septembre.»

Les loyers devraient progressivement ralentir, voire se stabiliser dès le deuxième semestre. Différents scénarios se profilent pour les experts de la banque aux trois clés. Ils estiment par exemple que le taux de référence pourrait être relevé à 2% d'ici juin 2025, si l'inflation venait à resurgir. Ce même taux pourrait aussi glisser vers 1,50%, si la BNS abaissait plus rapidement que prévu son taux directeur. (jah/ats)

On vous explique l'initiative d’allègement des primes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Migros biffera encore des emplois mais «dans une moindre mesure»
Après avoir annoncé la suppression de 500 postes mardi, le patron de Migros assure qu'il n'y aura plus de restructuration aussi massive. Il a dévoilé la stratégie du géant orange pour les années à venir dans la presse dominicale.

«Si nous vendons tous les magasins spécialisés, nous devrons malheureusement nous séparer du personnel administratif, logistique et informatique, car ces fonctions disparaîtront également. Nous avons [...] anticipé cette situation», explique le président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros, Mario Irminger, dans un entretien diffusé par Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung.

L’article