International
Charles III

Charles annonce officiellement son retour

Un signe encourageant dans le traitement du souverain contre le cancer: Charles compte reprendre ses fonctions officielles petit à petit dès la première semaine de mai.
Un signe encourageant dans le traitement du souverain contre le cancer: Charles compte reprendre ses fonctions officielles petit à petit dès la première semaine de mai.getty/watson

Charles annonce officiellement son retour

Selon le palais de Buckingham, le roi rependra ses fonctions publiques dès la semaine prochaine. Un signe «encourageant» dans son traitement contre le cancer.
26.04.2024, 20:1326.04.2024, 20:15
Suivez-moi
Plus de «International»

Excellente nouvelle pour la famille royale asséchée comme neige au soleil: les médecins de Charles III jugent ses progrès «très encourageants» et restent «optimistes» quant à sa guérison, selon un porte-parole de Buckingham. «Pour marquer cette étape importante, le roi et la reine effectueront une visite conjointe dans un centre de traitement du cancer mardi prochain, où ils rencontreront des médecins spécialistes et des patients», poursuit un communiqué du palais, publié vendredi soir.

Cette visite sera la première d'une série d'engagements que le roi et la reine entreprendront dans les semaines à venir, et qui comprend notamment une visite d'Etat de l'Empereur et l'Impératrice du Japon.

«Le Roi et la Reine accueilleront Leurs Majestés l'Empereur et l'Impératrice du Japon pour une visite d'Etat en juin, à la demande du gouvernement de Sa Majesté»
Un communiqué du palais.

«A l'approche du premier anniversaire du couronnement, Leurs Majestés restent profondément reconnaissantes pour les nombreuses gentillesses et bons vœux qu'elles ont reçus du monde entier tout au long des joies et des défis de l'année écoulée», indique le palais.

Le traitement continue

Depuis son diagnostic de cancer et le début de son traitement en février dernier, le monarque a continué d'exercer ses fonctions constitutionnelles à huis clos et suivi un traitement. Les détails restent flous. Selon le Telegraph, il n’est pas prévu de confirmer le type de cancer dont souffre Charles ni les détails de ses procédures médicales.

Bien que sa toute première apparition publique depuis le diagnostic remonte au dimanche de Pâques, à la chapelle St George de Windsor, la visite prévue mardi marque un vrai tournant. Le premier retour aux fonctions publiques officielles.

Un porte-parole du palais a précisé que Charles reviendrait «progressivement» à la vie publique. On ne doit pas s'attendre à ce qu'il maintienne «un programme d'été complet». Son agenda sera «soigneusement calibré» à mesure que le rétablissement et le traitement se poursuivent. Cela dit, on espère que le souverain pourra désormais assister aux événements clés du calendrier royal, notamment Trooping the Colour et une poignée garden-parties.

Selon le Times, la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth à Samoa, en octobre, ainsi qu'un voyage en Australie à l'automne restent encore à l'agenda. «Bien que rien ne puisse être confirmé ou garanti à ce stade», précise-t-on. Pour l'instant, tous les projets futurs restent soumis à l'avis des médecins, avec des adaptations appropriées si nécessaire, afin de «minimiser tout risque».

En attendant, le palais se veut rassurant: Charles devrait «bien entendu» continuer à s’occuper de toutes les affaires officielles de l’Etat et des audiences sélectionnées, comme il l’a fait tout au long de son traitement.

Des vététistes rencontrent le Roi Charles durant une randonnée
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi Apple risque une amende historique qui lui ferait très mal
Apple a-t-elle enfreint les règles de concurrence de l'UE avec son «écosystème fermé»? C'est ce sur quoi se penche la Commission européenne. Une sacrée amende pourrait attendre la firme américaine.

La Commission européenne a ouvert la voie lundi à une amende géante contre Apple, estimant à titre préliminaire que sa boutique d'applications App Store ne respectait pas les nouvelles règles de concurrence de l'UE, ce que dément la marque à la pomme.

L’article