DE | FR
Anti-coup protesters run as one of them discharges a fire extinguisher to counter the impact of tear gas fired by riot policemen in Yangon, Myanmar, Wednesday, March 3, 2021. Demonstrators in Myanmar took to the streets again on Wednesday to protest last month's seizure of power by the military. (AP Photo)

Malgré la peur des représailles, les protestataires continuent à descendre dans les rues. Image: sda

L'armée tue 38 manifestants en une journée en Birmanie

La répression en Birmanie devient de plus en plus sanglante. Les forces de sécurité, qui tirent à balles réelles, ont tué au moins 38 personnes ce mercredi.



La journée de mercredi a été la plus sanglante en Birmanie depuis le coup d'Etat du 1er février. Au moins 38 manifestants ont été tués par les forces de sécurité. Celles-ci continuent à tirer à balles réelles, défiant le concert de protestations internationales.

L'émissaire onusienne pour la Birmanie, la Suissesse Christine Schraner Burgener, a appelé les membres de l'ONU à prendre des sanctions fortes:

«J'ai eu une discussion avec l'armée et l'ai avertie que les Etats membres et le Conseil de sécurité pourraient prendre des mesures importantes».

Christine Schraner Burgener

Depuis le Coup d'Etat, plus de 50 personnes ont été tuées dans le pays asiatique. Malgré la peur des représailles, les protestataires continuent à descendre dans les rues pour demander le départ des généraux putschistes et la libération des centaines de détenus emprisonnés ces dernières semaines.

Coupures d'internet, renforcement de l'arsenal législatif, vagues d'interpellations, recours aux armes létales: face à la mobilisation pro-démocratie, la junte n'a cessé d'intensifier sa riposte. La journée de dimanche avait déjà été particulièrement meurtrière avec au moins 18 manifestants tués. (ats)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Face au Covid, une Suisse à deux vitesses se profile

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Birmanie, l'armée assiège les manifestants et fouille les maisons

Les militaires ont encerclé des centaines de contestataires dans un quartier de Rangoun. Quiconque sera surpris en train de les cacher sera puni.

Dans la nuit de lundi à mardi, des centaines de manifestants, dont de nombreuses Birmanes venues célébrer la journée internationale des droits des femmes, ont été acculés pendant des heures dans le quartier de Sanchaung, à Rangoun. Les forces de sécurité ont fouillé les maisons à la recherche de manifestants et des détonations ont été régulièrement entendues.

«La police a inspecté toutes les habitations de la rue», a relaté un résident. «Ils nous ont dit de ne pas les regarder, sinon ils …

Lire l’article
Link zum Artikel