DE | FR
Image: shutterstock

Le premier bébé immunisé contre le coronavirus vient de naître

Une Américaine a reçu une dose du vaccin Moderna et a accouché d'un bébé, ayant hérité de ses anticorps au coronavirus. Une première mondiale à prendre toutefois avec des pincettes.
19.03.2021, 12:0219.03.2021, 16:50

C'est une nouvelle qui redonne espoir aux femmes enceintes, portant en elles l'une des populations les plus vulnérables, face au Covid-19. Mercredi, des médecins ont signalé, en Floride, le premier cas mondial connu d'une femme enceinte vaccinée au Moderna et ayant, trois semaines après l'injection, donné naissance à un bébé doté d'un système immunitaire étonnant.

Les études des médecins ont indiqué que l'échantillon de sang, prélevé immédiatement après la naissance du nouveau né, une petite fille en bonne santé, révélait la présence d'anticorps contre le coronavirus.

L'efficacité doit encore être évaluée

Jusqu'à présent, les études précédentes ont montré que la transmission des anticorps au coronavirus des mères à leurs fœtus, via le placenta, était plus faible que prévu. La recherche actuelle encourage le potentiel favorable de la «vaccination maternelle», bien connue des maternités concernant d'autres vaccins obligatoirement inoculés lors d'une grossesse.

Les médecins espèrent que ces résultats convaincront d'autres femmes enceintes de se faire vacciner. D'autant plus que d'autres études récentes menées dans le Massachusetts et en Israël soutiennent le constat prometteur. Mais attention, le chemin est encore long:

«Il s'agit d'un petit cas sur ce que seront des milliers d'autres nouveau-nés de mères vaccinées au cours des prochains mois. D'autres études doivent déterminer combien de temps durera cette protection»
Dr Chad Rudnick, pédiatre Floridien en charge de l'étudepapermagazine

Les médecins en charge de l'étude soulignent que des recherches supplémentaires sont nécessaires. Il faut en effet vérifier la sûreté et l'efficacité de ce type de vaccin «notamment chez les femmes allaitant leur progéniture».

Pfizer Inc. et Biontech SE ont récemment annoncé le lancement d'une étude sur 4000 volontaires, qui se concentre spécifiquement sur ce sujet.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le parlement finlandais vote en faveur de l'adhésion à l'Otan
La Russie a attaqué, jeudi 24 février, l'Ukraine. Suivez les derniers développements de la crise ukrainienne.
L’article