DE | FR

Ischgl: l'enquête sur le foyer géant qui a contaminé l'Europe bouclée

Voici à quoi ressemblait les après-ski à Ischgl, le week-end du 6-8 mars 2020, juste avant la fermeture de la station.
Voici à quoi ressemblait les après-ski à Ischgl, le week-end du 6-8 mars 2020, juste avant la fermeture de la station.watson
L'enquête du «cluster d'Ischgl» de mars 2020 a été bouclée. Retour sur l'un des plus importants foyers épidémiques d'Europe.
02.06.2021, 14:0702.06.2021, 16:07

Devenue un épicentre du Covid-19, en mars 2020, Ischgl faisait l'objet d'une enquête. La version préliminaire de cette dernière visait à déterminer d'éventuelles responsabilités pénales, concernant la propagation du virus dans toute l'Europe depuis la station de ski autrichienne. Celle-ci est désormais «terminée».

En tout, les procureurs ont précisé que cinq personnes faisaient l'objet de leurs investigations. Parmi ceux qui se trouvent dans le viseur on compte: Werner Kurz, le maire de «l'Ibiza des Alpes», pour «administration intentionnelle ou par négligence de maladie transmissible ayant porté atteinte à l'intégrité physique ou psychique d'autrui».

En effet, les autorités locales sont critiquées pour leur réaction tardive et soupçonnées d’avoir minimisé la pandémie, pour sauver la saison. Elles réfutent jusqu'à lors toute responsabilité.

Dans le volet civil de l'affaire (nous parlions jusqu'ici du pénal), les premières audiences sont prévues dès le 17 septembre sur ce dossier tentaculaire, qui concerne plus de 6000 personnes dans 45 pays. Pour l'heure, dix d'entre elles poursuivent les autorités autrichiennes, réclamant des dommages et intérêts.

En effet, malgré une première alerte, dès le 5 mars, les skieurs ont continué à s'entasser dans les cabines des téléphériques.

Les soirées à Ischgl juste avant la fermeture de la station

Vidéo: watson

Le village a finalement été mis en quarantaine totale, le 13 mars. Cela, après que plusieurs pays comme la Norvège, le Danemark ou l'Islande aient alerté sur de nombreux cas de contaminations chez les personnes ayant séjourné dans la station autrichienne.

A noter que l'association de consommateurs VSV, qui regroupe les procédures civiles, impute la mort de 32 personnes et des milliers de cas de contamination à cet épisode. (hkr/jah)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Que pensez-vous des jeunes qui grognent contre les restrictions?

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Si tu me vois, pleure»: de sinistres pierres de la faim réapparaissent
L'Europe est touchée par une forte sécheresse. Le bas niveau des fleuves, en Allemagne et en Tchéquie, met à l'air libre des inscriptions alarmantes, témoins des siècles passés.

Elles sont les témoins du passé et ne se montrent que sporadiquement. Leur rôle? Rappeler des périodes difficiles et servir d'avertissement: «les pierres de la faim», sortent de leur sommeil le long des fleuves en Allemagne et en Tchéquie. Normalement immergés, ces rochers n'apparaissent qu'en cas de très basses eaux. Ils portent des dates et des lignes de texte gravées qui retracent ces niveaux d'eau extrêmes. On y lit souvent des inscriptions sinistres, comme à Děčín (anciennement Tetschen) en République tchèque:

L’article