DE | FR

L'UE s’inquiète des manœuvres militaires russes près de l'Ukraine

FILE - In this March 28, 2014 file photo, a Russian national flag flies on a hilltop near the city of Bakhchysarai, Crimea. The Group of Seven major industrialized countries on Thursday March 18, 2021, issued a strong condemnation of what it called Russia's ongoing

Les 27 sont préoccupées par le nombre croissant de violations du cessez-le-feu dans l’est du pays. Image: sda

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a promis le «soutien indéfectible» de l'UE à Kiev et exprimé son inquiétude face aux mouvements de troupes russes autour de l'Ukraine.



L'Ukraine a accusé cette semaine la Russie de masser des troupes à ses frontières Nord et Est ainsi que dans la péninsule de Crimée annexée par Moscou en 2014. Le Kremlin n'a pas nié, mais a insisté sur le fait qu'il «ne menaçait personne».

Josep Borrell a déclaré qu'il s'entretiendrait avec le chef de la diplomatie ukrainienne et les ministres des Affaires étrangères des 27 pays de l'UE lors d'une réunion en avril.

La diplomatie européenne soutient l'Ukraine face aux récentes provocations russes aux abords de l'Ukraine.

L’Allemagne et la France, qui ont un rôle de médiateurs dans les tensions entre Russie et Ukraine, ont appelé, samedi 3 avril, « à la retenue » et à la « désescalade immédiate » entre les deux pays, se disant « préoccupées par le nombre croissant de violations du cessez-le-feu ».

Le président américain, Joe Biden, a promis à Kiev un soutien « indéfectible » face à « l’agression de la Russie », qu'il considère comme le parrain militaire des séparatistes. Le Kremlin dément.

L’armée russe a également annoncé, vendredi, des manœuvres militaires destinées à simuler une défense face à une attaque de drones dans une région près de l’Ukraine.

Après une trêve d’une durée record durant la deuxième moitié de 2020 dans l’est de l’Ukraine, les heurts se sont multipliés depuis janvier entre séparatistes et forces ukrainiennes. Chaque camp s’en rejetant la responsabilité. Vingt soldats ukrainiens sont morts en trois mois, contre 50 l’an passé. Le conflit a fait plus de 13 000 morts depuis 2014, selon les Nations Unies. (ga/ats)

Plus d'articles concernant la Russie

La Russie atteint son record de chaleur et sa banquise d'été en souffre

Link zum Artikel

Pourquoi Vladimir Poutine devient de plus en plus brutal

Link zum Artikel

Avec Spoutnik-V, la Russie vaccine ses critiques

Link zum Artikel

Alexeï Navalny annonce une grève de la faim

Link zum Artikel

Pourquoi Vladimir Poutine devient de plus en plus brutal

Des manifestants roués de coups, des opposants politiques réprimés et des médias censurés: la Russie ressemble de plus en plus à l’ancienne Union soviétique.

En ce moment, Twitter est artificiellement ralenti en Russie. Le Kremlin assure que le contenu interdit n’a pas été supprimé. Des mesures sont aussi prises contre Tiktok. Cette plateforme est particulièrement populaire auprès des jeunes. C'est pour cette raison qu'elle est une épine dans le pied des autorités. «Ils ont accusé l’équipe de l’opposant politique Alexei Navalny d’avoir incité des mineurs à participer aux manifestations illégales contre son emprisonnement», …

Lire l’article
Link zum Artikel