DE | FR
Best of Sport

Le cahier sport de watson, c'est ici

Chaque dimanche matin, accompagnez votre brunch avec notre sélection magazine. Cette semaine, notamment: une judokate sacrée sans combattre, un maillot totalement inédit, des joueurs d'échecs plus fit que des footballeurs et un immense et improbable fan du FC Sion en Belgique.
12.12.2021, 09:5412.12.2021, 17:16
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Victoire fantôme

Fin novembre, la Vaudoise Priscilla Morand est devenue championne suisse de judo dans la catégorie - de 48 kg. Jusque-là, rien de particulier: c'est déjà son neuvième titre national. Sauf qu'elle l'a remporté... sans disputer le moindre combat! La Morgienne s'est retrouvée seule dans sa catégorie. Une anomalie qui est tout sauf anecdotique: elle perce au grand jour les problèmes de la fédération suisse de judo, qui peine notamment à former la relève et à élargir sa base de licenciés.

La technologie au service de l'éthique

Les dirigeants du club de foot de Tromsø se sont jetés à l'eau. Mais plutôt au figuré qu'au sens propre: cette ville côtière de Norvège est la plus grande au nord du cercle polaire, alors autant dire que ses plages ne sont pas les plus hospitalières. Cette semaine, ils ont présenté leur troisième maillot (de foot, pas de bain). Sa particularité? Un QR code imprimé sur la manche, qui renvoie à des rapports et vidéos de l'ONG Amnesty International dénonçant les conditions de travail sur les chantiers du Mondial 2022 au Qatar. Si un club suisse avait la même idée, il serait très difficile de la réaliser. Explications.

Pour pousser des pièces avec ses doigts, il faut soulever de la fonte

Les mauvaises langues disent que les échecs ne sont pas un vrai sport. Une chose est sûre: elles n'ont jamais joué une partie de huit heures, où la matière grise n'est de loin pas suffisante pour gagner. Rester concentré autant de temps requiert forcément des qualités physiques hors du commun. Sans lesquelles la fatigue s'installe et tue dans l'œuf, toute velléité de victoire. L'hygiène de vie et la préparation de Magnus Carlsen, sacré champion du monde cette semaine, ne laissent planer aucun doute: les grands maîtres doivent être fit.

Le «Djoker» ne joue pas cartes sur table

Novak Djokovic est officiellement inscrit au prochain Open d'Australie en janvier, premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2022. Mais le numéro un mondial refuse toujours de dire s'il est vacciné ou non. Problème: la vaccination est une condition sine qua non à une participation à Melbourne. Le mutisme du Serbe laisse planer un grand doute sur le début de son année tennistique, durant laquelle il a de fortes chances de devenir le recordman du nombre de titres en Grand Chelem. Et donc, pour beaucoup, le meilleur joueur de l'Histoire.

Brouille pékinoise

Les Etats-Unis, l'Australie, le Royaume-Uni et le Canada ont tous annoncé cette semaine qu'ils allaient boycotter diplomatiquement les prochains Jeux olympiques d'hiver de Pékin (4 au 20 février 2022). En cause: le traitement des minorités ethniques par le gouvernement chinois. Concrètement, ces pays n'enverront pas de représentants diplomatiques en Chine pendant l'événement. Mais leurs athlètes pourront participer aux compétitions sans aucun problème. Alors, un tel boycott sert-il vraiment à quelque chose? Réponses d'experts.

L'histoire belge de la semaine

De Saas-Fee au Bouveret, tout le Valais est fan du FC Sion. Mais l'amour pour le club de Tourbillon dépasse largement les frontières cantonales. La preuve avec Adrien Kroonen, 18 ans, grand supporter sédunois qui habite... à Liège, en Belgique. Quand ses potes regardent Manchester City ou Barcelone à la TV, lui ne rate jamais un match des hommes de Paolo Tramezanni. Et pourtant, il n'est jamais venu voir un match à Tourbillon. Le jeune Belge a expliqué à watson comment est née son histoire d'amour complètement improbable avec le club valaisan.

Un joyau qui prend la poussière

A l'Atlético de Madrid, Félix n'est pas caressé dans le sens du poil. Le joyau portugais n'est pas ménagé par son entraîneur Diego Simeone, qui l'a cantonné au banc lors des derniers matchs. Un énorme talent dans les pieds ne suffit pas pour briller chez les Colchoneros: le coach prône un jeu défensif, agressif, dans lequel le don de soi est la mère de toutes les vertus. Le jeune attaquant lusitanien, arrivé dans la capitale espagnole à prix d'or il y a deux ans et demi, l'a appris à ses dépens. Aujourd'hui, son avenir semble barré à Madrid: il veut partir et le club souhaite s'en débarrasser. L'histoire d'un beau gâchis.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Nadal est en finale à Melbourne, ça vous fait plaisir? Dites-nous tout
Rafael Nadal a les moyens d'écrire une nouvelle page de l'histoire du tennis avec un grand H. Dimanche, en finale de l'Open d’Australie, il pourrait dépasser Federer et devenir le joueur le plus titré en Grand Chelem. Faut-il s'en réjouir?

Il y a quelques semaines, on vous demandait ce que vous inspirait Djokovic, ses déboires australiens, sa vie, son œuvre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le tennisman serbe vous énerve passablement. Mais qu'en est-il de Rafael Nadal, qui détient lui aussi le record, avec Roger et Novak, de titres en Grand Chelem, avec 20 jolies coupes qui brillent à son nom?

L’article