DE | FR
Commentaire

Xherdan Shaqiri a besoin d'être aimé pour être bon

L'international suisse vit une sale période à l'OL, le club qui devait relancer sa carrière mais qui ne le fait plus jouer. C'est dur pour lui, parce qu'il n'a jamais eu sa chance, et un peu pour nous aussi, parce qu'on adore ce gars qui a besoin d'affection pour être performant. On est avec toi Xherdan 💪.
03.01.2022, 16:0504.01.2022, 17:25
Julien Caloz
Julien Caloz
Suivez-moi

Sans ce Covid qui ne cesse de ralentir nos vies, et repousser nos projets, cela ferait longtemps qu'on aurait pris la voiture et rejoint Lyon pour aller faire un câlin à Xherdan Shaqiri. Car à force de parler de ses statistiques, de sa vraie position sur le terrain ou des rumeurs de transferts qui l'escortent à chaque mercato, on a un peu oublié que l'international suisse était juste un mec qui avait envie d'être heureux sur un terrain de football, et que ça fait quand même un paquet de temps qu'il n'a pas eu cette chance.

Il y est sans doute pour quelque chose, forcément, et ceux qui fustigent son hygiène de vie ou ses mauvais choix de carrière ont peut-être un peu raison. «XS» a souvent été blessé et il a évolué dans des équipes qui ne l'ont pas toujours mis en valeur. Mais son aventure sa mésaventure à Lyon témoigne d'autre chose: de la malchance, un contexte pesant, des promesses faites et non tenues et, au final, des décisions qui ne sont pas les siennes et dont il subit les conséquences.

Xherdan Shaqiri est arrivé tard en France (fin août), ce n'est pas de sa faute, mais il n'a pas pu suivre la préparation avec ses coéquipiers et c'est comme s'il n'avait jamais pu rattraper son retard. Au départ pourtant, il bénéficiait de la confiance de son employeur, qui lui a offert un contrat de trois ans assorti d'un généreux salaire (près de 350’000 euros par mois). Il avait aussi celle de son entraîneur, qui envisageait de le faire jouer dans l'axe, là où les qualités de sa nouvelle recrue s'expriment le mieux. Il avait enfin la perspective d'évoluer dans une équipe compétitive et d'enrichir son formidable palmarès, le plus glorieux pour un footballeur suisse.

Avec le président lyonnais Jean-Michel Aulas lors de sa signature en août.
Avec le président lyonnais Jean-Michel Aulas lors de sa signature en août.

Le résultat quatre mois plus tard est désastreux:

  • Son club ne veut plus de lui, même s'il soutient le contraire.
  • Son entraîneur ne l'a jamais installé durablement dans l'axe, et ne le fait d'ailleurs même plus jouer (66 minutes disputées sur les 5 derniers matchs)
  • Lyon est 13e de Ligue 1, il a perdu contre Marseille sur tapis vert après qu'une bouteille lancée par un fan lyonnais a atterri sur un joueur adverse, et a été éliminé de la Coupe de France après une rixe entre hooligans dans les tribunes du Paris FC.

N'importe quel salarié de n'importe quel secteur d'activité aurait le droit d'être dégoûté d'avoir été engagé pour un poste qui n'est pas le sien, donc de ne jamais avoir pu prouver sa valeur, de surcroît dans un contexte perturbé par les mauvais résultats sur le terrain et les incidents en tribune.

Ce qui est plus pénible encore pour Xherdan Shaqiri, c'est que le temps joue contre lui. Il aura 31 ans cette année et l'idée qu'il se faisait d'une carrière au plus haut niveau, et que les autres se faisaient pour lui, ne ressemble pas vraiment à celle qu'il a vécue jusqu'ici. Depuis son départ du FC Bâle en 2012, le prodige aux cuisses d'airain n'a vécu qu'une seule belle et grande saison; c'était en 2017-2018 avec Stoke (8 buts et 7 assists).

Le Shaq' qu'on aime

Le Suisse régalait sous le maillot des Potters il y a 4 ans.
Le Suisse régalait sous le maillot des Potters il y a 4 ans.

Avant cela, et encore après, il a souvent regardé les autres exercer son beau métier depuis le banc, voire en tribune.

On ne sait pas très bien s'il quittera Lyon cet hiver ou plus tard, après avoir été écarté du onze ou s'y être imposé. Ce qu'on sait en revanche, c'est que ce garçon qui a besoin d'être aimé pour être bon, on veut le voir sur le terrain, un ballon collé au pied, heureux et épanoui. Parce qu'on adore ce Shaqiri capable d'inventer quelque chose à tout moment, et parce qu'on aura bien besoin de lui dans 12 mois, en quart de finale du Mondial au Qatar.

Il n'y aura pas de spectateurs aux JO de Pékin, à part des invités
Le comité d'organisation des Jeux olympiques de Pékin a décidé d'annuler la vente de billets au grand public. En cause: la situation sanitaire.

Coup de froid sur les Jeux de Pékin (4-20 février). Le comité d'organisation annule la vente de tickets au grand public en raison d'une situation épidémique «compliquée».

L’article