DE | FR
Image: Keystone/Shutterstock

Qui a inscrit le plus beau but de l'année 2021? Regardez et votez!

Le prix Puskas, récompensant la plus belle réussite de l'année, sera décerné le 17 janvier lors d'une cérémonie au siège de la Fifa. Trois bijoux sont en lice. Découvrez-les en vidéo et faites votre choix.
05.01.2022, 16:3306.01.2022, 07:16
Julien Caloz
Julien Caloz
Suivez-moi

Le coup du foulard de Lamela

  • La date: 14 mars 2021.
  • Le match: Arsenal-Tottenham (2-1), 28e journée de Premier League.
  • Le geste: la reprise en coup du foulard consiste à tirer avec le pied derrière la jambe d'appui. Elle est à la fois rare et spectaculaire.
  • L'auteur: Erik Lamela est un ailier droit argentin (25 sélections/3 buts) qui joue désormais à Séville. Il avait déjà réussi un coup du foulard victorieux par le passé, c'était en Ligue Europa contre Asteras, en 2015.

Le retourné de Taremi

  • La date: 13 avril 2021.
  • Le match: Chelsea-Porto (0-1), quart de finale retour de la Ligue des champions.
  • Le geste: La bicyclette, corps en l’air et dos vers le sol, aurait été inventée par Ramon Unzaga sur le terrain du port chilien de Talcahuano, en 1914.
  • L'auteur: Mehdi Taremi est international iranien (55 sélections/22 buts) et attaquant du FC Porto.

Le lob de Schick

  • La date: 14 juin 2021.
  • Le match: Ecosse-République tchèque (0-2), premier match du groupe D de l'Euro.
  • Le geste: ce lob de 45 mètres est le but le plus lointain inscrit dans l'histoire de la compétition (depuis 1980). Il a été élu plus beau but de l'Euro 2021.
  • L'auteur: Patrik Schick est le buteur du Bayer Leverkusen et de la sélection tchèque. Il compte 17 buts en 33 sélections.
Alors, quel est le plus beau?

Aucun rapport, mais c'est dans l'actu (et plutôt marrant) 👇

A Wengen, la FIS s'est une nouvelle fois ridiculisée
La victoire problématique de Vincent Kriechmayr sur le Lauberhorn n'est que la dernière affaire en date de la Fédération internationale de ski (FIS). Elle a déjà fait couler beaucoup d'encre. Trop.

Ce que tout le monde redoutait se produit. Vincent Kriechmayr, champion du monde de super-G, champion du monde de descente, est dans l'aire d'arrivée à Wengen. L'Autrichien est au centre, avec à ses côtés Beat Feuz et Dominik Paris. Le Bernois (2e) et l'Italien (3e) ne sont que des figurants ce samedi. La vedette, c'est Kriechmayr. Et elle est controversée.

L’article