DE | FR
Nati

Ce qu'on dit en regardant un match de foot vs ce qu'on pense vraiment

Les nations qui participent aux grands tournois ont toutes des millions d'entraîneurs pendant les matchs: on s'égosille sur nos canapés pour encourager notre équipe ou pour rouspéter quand elle joue mal. Et on est souvent de mauvaise foi. La preuve avec ces 9 situations, qu'on a tous connues.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
24.06.2021, 06:0210.03.2022, 09:47
Présenté par
Branding Box
Présenté par
Branding Box
Jodok Meier
Jodok Meier
Jodok Meier
Suivez-moi
Adaptation francophone: saïnath bovay, yOANN GRABER

Qui n'a jamais ronchonné sur son canapé après les occasions galvaudées par la Nati à l'Euro ou en Coupe du monde? Et que dire des noms d'oiseaux à l'attention de l'arbitre quand il siffle contre notre équipe? Avouez-le, vous vous êtes déjà tous pris pour un ponte du football, bien plus perspicace dans ses choix tactiques que Vladimir Petkovic et plus habile que Xherdan Shaqiri balle au pied. Souvent avec une bière à la main et la bouche pleine de chips. Souvent avec mauvaise foi, aussi. Vous allez tous vous reconnaître dans ces 9 situations.

Ce qu'on dit:

WATSON / SHUTTERSTOCK

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Nous revenons à nos pensées en regardant le football dans un moment, mais d'abord un petit message publicitaire:

Ton match à domicile !
Profite doublement de cet Euro 2021 devant ta télé : avec du suspense et tes burgers préférés. Tout ce que tu aimes, livré chez toi. Avec McDelivery. Commande dès maintenant !
Image de promotion

Mais revenons à nos moutons...

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock

Ce qu'on dit:

watson / shutterstock

Ce qu'on pense vraiment:

watson / shutterstock
Ton match à domicile !
Profite doublement de cet Euro 2021 devant ta télé : avec du suspense et tes burgers préférés. Tout ce que tu aimes, livré chez toi. Avec McDelivery. Commande dès maintenant !
Image de promotion

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine

1 / 8
Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des juniors genevois gagnent 39-1: «On ne s'est pas moqué»
Le Signal FC Bernex-Confignon 1 a écrasé Sport Genève Benfica 1 samedi. Un match que le club victorieux a abordé avec sérieux et sans chambrer son rival, venu avec neuf joueurs seulement.

Que s'est-il passé samedi après-midi au stade du Signal FC Bernex-Confignon? Le compte-rendu officiel de la rencontre, publié sur le site du football suisse, mentionne le score fleuve de 39-1 en faveur de l'équipe hôte face au Sport Genève Benfica 1. Un résultat inhabituel, surtout dans le championnat de juniors A 1er degré, la plus haute catégorie régionale. Pour en savoir plus, nous avons lancé un coup de fil à Jérôme Clerc, l'assistant du Signal FC. Il raconte un match pas comme les autres, et pas forcément facile pour son équipe.

L’article