assez ensoleillé
DE | FR
1
Suisse
CFF

Pourquoi les CFF ont un problème avec les personnes handicapées

CFF: la gare centrale de Zurich est accessible aux personnes handicapées. Ce n'est pas encore le cas pour 541 autres gares et arrêts en Suisse.
La gare centrale de Zurich est accessible aux personnes handicapées. Ce n'est pas encore le cas pour 541 autres gares et arrêts en Suisse.Image: keystone

Pourquoi les CFF ont un problème avec les personnes handicapées

Même la Confédération est agacée par la lenteur de la transformation des gares. Les associations font désormais pression en déposant des plaintes et en lançant une initiative populaire.
25.01.2023, 11:5525.01.2023, 17:15
Pascal Michel / ch media

Les personnes en fauteuil roulant souhaitant monter dans le train à Immensee (SZ) sont confrontées à un problème: le seul accès au quai se fait depuis des escaliers traditionnels; obstacle insurmontable pour ceux dont la mobilité est réduite. Dans la gare schwytzoise, les CFF ne proposent, par ailleurs, aucune aide à l'embarquement pour ces derniers. Une amélioration n'est prévue que dans deux ans, lorsque la compagnie ferroviaire transformera la gare.

Immensee n'est qu'un exemple parmi d'autres de la situation déplorable qui règne dans tout le pays. Les entreprises de transport ont pris un retard considérable en matière d'égalité des personnes handicapées; situation que la volonté populaire a décidé de changer. Il y a plus de vingt ans, les électeurs ont accepté le contre-projet à l'initiative populaire «Droits égaux pour les personnes handicapées». Depuis 2004, la loi stipule que les transports publics doivent être accessibles à tous les voyageurs, sans obstacles. Une période de transition généreuse de 20 ans avait alors été accordée aux entreprises de transport.

Objectifs non remplis

Le délai arrivera à échéance à la fin de l'année 2023. Or, il apparaît clair que les CFF et leurs entreprises affiliées ne pourront pas mettre en œuvre le mandat légal dans les temps. Dans un rapport de situation, l'Office fédéral des transports (OFT) a en effet constaté que «pour 30% de toutes les gares et de tous les arrêts, les gestionnaires d'infrastructure ne respecteront vraisemblablement pas le délai d'adaptation légal, malgré les interventions répétées de l'OFT». Dans son communiqué, cette dernière n'a pas hésité a affiché son mécontentement:

«La responsabilité de la mise en œuvre tardive est celle des exploitants concernés. Ils ont commencé trop tard»
Office fédérale des transports (OFT).communiqué

Les CFF ne peuvent pas attendre plus longtemps. Dès 2024, ils devront proposer des mesures dites de remplacement. Pour ce faire, l'entreprise suisse a lancé un appel d'offres pour un service de taxi, comme l'a d'abord rapporté le Tages-Anzeiger. Les documents dont CH Media dispose confirment cette information: il s'agit de centaines de lignes au niveau national et régional où les taxis sont censés être utilisés. «Dans le cas de gares encore non aménagées ou d'arrêts inaccessibles, les clients seront transportés par un service de transport pour personnes handicapées jusqu'à l'arrêt accessible le plus proche», peut-on lire dans l'appel d'offres.

Plainte déposée auprès de la Confédération

«La solution du taxi est compliquée pour les personnes concernées. Elle ne leur permet pas d'atteindre leur gare de destination, mais seulement le prochain arrêt accessible», explique Caroline Hess-Klein. Selon la responsable du département Égalité d'Inclusion Handicap, cette mesure ne dispense pas les CFF d'aller de l'avant avec la transformation des gares.

L'association a ainsi fait monter la pression avant même que les projets de taxis ne soient connus: elle a déposé une plainte contre les CFF auprès de la Confédération, comme l'a confirmé la compagnie ferroviaire. L'association critique le fait que cette dernière refuse depuis des années de proposer la moindre mesure de remplacement dans une gare.

Concrètement, il s'agit d'une personne à mobilité réduite qui, comme à la gare d'Immensee, ne peut pas monter ou descendre d'elle-même d'un train. Et la plainte a déjà des répercussions: «La procédure correspondante est pour l'instant suspendue, car un entretien sur une solution possible a été convenu avec les plaignants», écrivent les CFF. L'association Inclusion Handicap agira dans les semaines à venir contre d'autres entreprises de transport afin de maintenir la pression, explique de son côté Hess-Klein. Si aucun accord n'est trouvé, les cas seront portés devant le Tribunal administratif fédéral.

Pourquoi les entreprises de transport public ne réagissent-elles toujours que lorsqu'elles ne peuvent plus faire autrement? «Dans les entreprises comme dans les autorités, il faut toujours des précurseurs – des personnes qui comprennent ce qu'être limité implique réellement», dit Hess-Klein. La responsable du département Égalité d'Inclusion Handicap en est convaincue:

«Si le chef des CFF Vincent Ducrot ou son prédécesseur étaient eux-mêmes en fauteuil roulant, le dossier ne serait pas resté en suspens pendant des années»
Caroline Hess-Klein, responsable du département Égalité d'Inclusion Handicap.

Caroline Hess-Klein souligne qu'il est insupportable pour les personnes concernées d'attendre encore un an avant que les taxis ne leur viennent en aide. «Imaginez que quelqu'un vous prenne votre vélo et vous dise: "vous ne le récupérerez que dans un an." C'est inacceptable.» Pour que le secteur des transports publics ne soit pas le seul à accélérer le rythme en matière d'égalité, mais que l'ensemble de l'opinion publique le fasse, les associations de personnes handicapées ont décidé vendredi de lancer une initiative populaire.

Justifications des CFF

Malgré les plaintes et l'initiative populaire: il faudra sans doute encore des années avant que toutes les gares soient véritablement accessibles pour tous. «La mise en œuvre dans le sens de l'assainissement pourra être achevée au milieu des années 2030», déclare la porte-parole des CFF Sabrina Schellenberg.

D'ici là, les taxis devront faire le travail. Les chemins de fer expliquent le retard par le fait que la mise en œuvre se révèle plus complexe que prévu. «D'autre part, des exigences plus précises en matière de gares accessibles ont conduit les CFF à devoir transformer davantage de gares que ce qui avait été demandé au départ, soit plus de 400 gares au lieu de 150.» (aargauerzeitung.ch)

Voici comment les voleurs des bornes CFF opèrent

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Voici dans quelles communes les impôts vont baisser
La charge fiscale 2022 diminue pour de nombreux ménages en Suisse. Nous vous montrons pour chaque commune, sur une carte interactive, à combien s'élèvera la facture fiscale.

En ces temps de hausse des prix de l'énergie et des denrées alimentaires, c'est une nouvelle bienvenue: de nombreux contribuables suisses sentiront un léger allègement de leurs impôts en 2022. Ces jours-ci, les cantons envoient les documents relatifs à la déclaration d'impôts pour l'année écoulée. Le délai de dépôt est généralement fixé au mois de mars.

L’article