larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Covid-19

Les cantons rebelles font marche arrière et ferment leurs terrasses

Les terrasses seront fermées dès dimanche soir.
Les terrasses seront fermées dès dimanche soir.Image: Shutterstock

Les restos rebelles ferment finalement leurs terrasses

Ils ont fini par céder: après avoir refusé de fermer les terrasses dans leurs domaines skiables, les cantons de Suisse centrale se plient à la volonté du Conseil fédéral.
28.02.2021, 18:15
Plus de «Suisse»

Les cantons de Suisse centrale, Glaris et le Tessin cèdent aux injonctions du Conseil fédéral: ils vont fermer les terrasses dans leurs domaines skiables en raison de la pandémie. Les Grisons avaient déjà pris cette décision mercredi.

Les terrasses seront fermées dès dimanche soir

Dès dimanche soir, les terrasses des lieux de restauration à l'emporter seront fermées au public dans les stations où elles restaient encore ouvertes. Les cantons de Schwyz, d'Uri, de Nidwald, d'Obwald, de Glaris et du Tessin se sont accordés sur ce point.

Jeudi, ils avaient indiqué que ces terrasses restaient provisoirement ouvertes. Les cantons concernés entendaient convaincre le ministre de la santé Alain Berset que leur fermeture était contreproductive face au danger d'infections au coronavirus.

Le conseiller fédéral Alain Berset avait d'ailleurs mis en garde les cantons récalcitrants, en soulignant que la situation est juridiquement claire. «Il est dans l'intérêt de tous que la décision du Conseil fédéral soit respectée, avait-il souligné». (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les CFF vont supprimer ce billet historique et ça énerve
Si l'on en croit la feuille de route du secteur des transports publics, la carte multicourses des CFF devrait être supprimée en 2025. En cause, la hausse d'achat de billets par voie électronique. Mais cette décision pose un problème aux pendulaires qui ne possèdent pas de smartphone, notamment les enfants.

Les CFF veulent prendre une décision qui ne va pas plaire à tout le monde: supprimer la carte multicourses. Ce changement toucherait en premier lieu ceux qui n'ont pas de téléphone portable, à savoir les enfants et certaines personnes âgées.

L’article