DE | FR
Image: KEYSTONE

Dépistage massif et gratuit, pour lutter contre le Covid-19

La Confédération veut lancer une campagne de dépistage massive en vue des ouvertures prévues le 22 mars. Chaque résident suisse devrait recevoir cinq autotests gratuits par mois.
05.03.2021, 17:1704.08.2021, 11:07

Le Conseil fédéral passe à l'offensive, dans l'optique de l'assouplissement des mesures prévu dès le 22 mars. Il veut généraliser les tests. Coût de l'opération: plus d'un milliard à la charge de la Confédération.

  • Tous les tests effectués dans les pharmacies ou les centres de tests seront gratuits dès le 15 mars. même pour les personnes ne présentant pas de symptômes. Ce sera également le cas pour les frontaliers.
  • Chaque personne aura droit à cinq autotests gratuits par mois. Ceux-ci pourraient être disponibles d’ici «quelques semaines», s'il est vérifié qu'ils sont suffisamment fiables. Ils seront disponibles en pharmacie, afin de s'assurer qu'une personne n'en récupère pas plus de cinq par mois. Si c'est le cas, les tests supplémentaires seront facturés.
  • Dans les écoles et les entreprises, des tests à intervalles réguliers devraient être menés. Ils se feront sur la base de prélèvements salivaires, analysés ensuite de manière groupée. Les entreprises qui testent 80% du personnel sur place chaque semaine devraient pouvoir être exemptées de l'obligation de mettre en quarantaine les personnes contacts,

Pourquoi ce changement de stratégie?

Cette nouvelle stratégie est rendue possible par les capacités de dépistage et des laboratoires qui sont désormais suffisantes. Jusqu'à maintenant, «on a dû faire avec le manque de tests», a regretté le conseiller fédéral.

Par ailleurs, les nouveaux variants du virus se répandent de plus en plus largement, ce qui appelle à un renforcement de la prévention et la détection précoce des foyers d'infection.

Ce projet de dépistage généralisé part en consultation. Le Conseil fédéral prendra une décision définitive le 12 mars. Une dizaine de cantons avaient déjà soumis en février à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) leurs concepts pour des tests de masse préventifs. (ats)

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les Romands auront-ils bientôt droit à un congé parental?
Genève et Neuchâtel ont récemment déposé une initiative dans ce sens. Zurich en revanche a dit «non». Le Parti socialiste vaudois (PSV) suit ses voisins romands et veut offrir 34 semaines aux jeunes parents.

Lundi 16 mai, 15'479 signatures ont été récoltées par le Parti Socialiste vaudois (PSV) pour l’initiative «pour un congé parental vaudois», lancée en janvier 2014. Les signatures doivent encore être validées, mais le résultat s’annonce favorable. Si tel est le cas, l’initiative sera déposée le 7 juin prochain à la Direction des affaires communales et droits politiques à Lausanne.

L’article