DE | FR
Humeur

Il n'y a rien de comique à être alcoolique

Le long-métrage danois «Drunk», lauréat de l’Oscar du meilleur film étranger, aborde la question de l'alcool avec un réalisme insolent. Sommes-nous bien conscients du danger auquel l'on s’expose lorsque l'on s’y frotte d’un peu trop près, un peu trop souvent?
02.05.2021, 16:52
Suivez-moi

Classé dans la catégorie «Comédie dramatique», le film Drunk n’a pourtant rien d’amusant, ni de léger. Au contraire, il sonne comme un avertissement: jouer à la roulette russe avec une bouteille de vodka, ça ne pardonne pas.

Dans ce long-métrage, porté notamment par Mads Mikkelsen (Hannibal, La Chasse, Casino Royale), quatre amis professeurs de lycée profitent de l’anniversaire de l’un d’entre eux pour prendre une décision loufoque: mettre en pratique la théorie d’un scientifique norvégien qui affirme que l’être humain est né avec un déficit de 0,5 grammes d’alcool par litre de sang.

Ça commence comme toutes les bonnes cuites: une impulsion, une envie de faire la fête, de se sentir plus léger, de mettre un peu de piment dans sa vie trop morne, de perdre un contrôle angoissant, de se lâcher, de découvrir cette partie de nous-même qui n’est plus rattachée à aucune règle de conduite ou de bienséance.

En voici la bande-annonce:

Mais on ne badine pas avec l’alcool, comme les protagonistes vont en faire la douloureuse expérience. Car même si on préfère un peu trop souvent l’oublier, la limite est ténue entre le plaisir et le danger. Et la substance ne fait pas de quartier à ceux qui seraient un peu trop fragiles, pas assez entourés, en recherche de n’importe quelle sorte de béquille. Tout le monde n’a pas la force de dire «stop» au bon moment.

La tentation de balayer d'un revers de la main ces avertissements pour courir à l'apéro est forte, forcément. Parce que «nous, on gère et que ceux qui n’y parviennent pas sont forcément les plus faibles. Nous, on ne fait rien de mal.»

L’alcool, source de vie et de toutes les audaces, bénéficie de notre plus grande clémence. Cette même indulgence qui curieusement nous fait nous offusquer de la moindre tentative de dépénalisation de telle ou telle drogue, sans réaliser que la plus dangereuse est déjà légale et accessible depuis longtemps. Mais puisqu’il faut bien soutenir notre patrimoine, puisque la société nous l’impose, puisqu’on est toujours forcément coincé, intégriste ou rabat-joie lorsqu’on ne boit pas, on ferme les yeux et on ouvre grand la bouche.

«Drunk» est sorti dans les salles suisses mercredi 28 avril.

Vous avez un problème d'alcool?
Consommateurs
Addiction Suisse - Service d'aide et de conseil téléphonique (numéro gratuit): 0800 105 105
(Lundi à vendredi: 9h00 à 12h00)

Croix-Bleue Suisse - SOS Alcool: 0848 805 005

Alcooliques Anonymes Suisse romande - Permanence téléphonique: 0848 848 846
Alcooliques Anonymes (Genève): 079 689 43 73
Nez rouge

Adolescents
Consultation santé jeunes, Hôpitaux Universitaires de Genève: 022 372 33 87

Entourage
Addiction Suisse - Service d'aide et de conseil téléphonique (numéro gratuit): 0800 105 105
(Lundi à vendredi: 9h00 à 12h00)
AL-ANON et ALATEEN Suisse Romande (familles et entourage): 0848 848 833
AL-ANON à Genève et environs (familles et entourage): 022 734 22 21 ou 022 779 18 36

15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer

1 / 19
15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer
source: twitter/i drink good
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Covid-19: jeunes et bientôt vaccinés?

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Dans le Jura, posséder un véhicule à moteur va coûter moins cher
En dehors des votations fédérales, le Jura a voté avec son porte-monnaie sur un objet cantonal. L'initiative «Les plaques moins chères» a été acceptée. La taxe sur les véhicules à moteur sera ainsi plus proche de la moyenne suisse.

Les automobilistes jurassiens verront leur taxe sur les plaques des véhicules à moteur baisser pour se rapprocher de la moyenne suisse. En pleine période de hausse des prix, les citoyens ont accepté dimanche par près de 83% des votants une initiative en ce sens.

L’article