DE | FR

En Suisse, le Covid a fait pousser des ailes aux extrémistes

Bild

shutterstock

La pandémie a eu un impact non négligeable sur la politique de sécurité en Suisse. Les extrémistes, de gauche comme de droite, se sont particulièrement faits entendre.



Menace terroriste, cyberattaques, mobilisation des extrémismes: le Covid-19 a marqué l'environnement sécuritaire suisse en 2020, estime le Service de renseignement de la Confédération (SRC) dans un rapport.

Mobilisation de l'extrême gauche

Ainsi, l'extrême gauche s'est particulièrement mobilisée. Si elle a accepté les mesures de lutte contre la pandémie comme des restrictions nécessaires, elle a été très critique envers:

Côté chiffres, en 2020, le SRC a observé:

L'espionnage numérique

Concernant les cyberattaques, les chaînes logistiques en particulier ont été visées.

Le rapport indique ensuite que la pression accrue de la numérisation due à la pandémie a augmenté la probabilité des cyberattaques.

La numérisation et la mise en réseau ont aussi provoqué une forte augmentation de l'espionnage dans le cyberespace.

Menace terroriste

Selon le SRC, la menace terroriste reste élevée en Suisse. Elle émane principalement d'acteurs djihadistes, qui agissent de manière autonome, dont de plus en plus de personnes souffrant de problèmes psychiques.

Le meurtre de Morges (VD) en septembre 2020 et l'attaque de Lugano (TI) en novembre 2020 ont été inspirés par la mouvance djihadiste. Dans les deux cas, des crises personnelles et des problèmes psychiques des agresseurs ont joué un rôle.

De telles attaques peuvent se répéter n'importe où en Suisse, note le SRC. Et d'ajouter que les autorités de sécurité fédérales et cantonales sont en contact étroit entre elles et avec les institutions apportant un soutien aux personnes radicalisées.

(ats/hkr)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Analyse

Pourquoi l’extrême droite est fascinée par le Moyen Age

Condamné jeudi à quatre mois de prison ferme, le jeune homme qui a giflé Emmanuel Macron suit des personnalités et des sites d'extrême droite. Il voue une véritable passion pour le Moyen Age. Droite ultra et période médiévale: les raisons d'un amour fou.

«Montjoie Saint-Denis! A bas la macronie!», a proféré Damien T. en giflant le président de la République, Emmanuel Macron, mardi 8 juin, dans la Drôme. «Montjoie Saint-Denis»? Un cri de guerre, celui des armées du roi, au temps de la chevalerie. Une époque, celle du Moyen Age, que l’agresseur de 28 ans, condamné jeudi à quatre mois de prison ferme et à une obligation de soins, semble révérer. Amateur d’arts martiaux et de mangas, le jeune homme apparaît comme proche des …

Lire l’article
Link zum Artikel