Suisse
Politique

Elections fédérales: voici comment le PS profite de l'UDC

SP Teaser Spenden Wermuth Meyer
1 004 661,51 francs est le montant des dons récoltés par le PS au cours des 40 derniers jours.Image: keystone/watson

Le PS s'enrichit grâce à l'UDC

Les dons affluent dans le sprint final de la campagne électorale du PS: rien qu'au cours des 40 derniers jours, le parti a récolté plus d'un million de francs. Son principal moteur? Sa campagne anti-UDC.
09.10.2023, 06:0209.10.2023, 08:09
Anna Kappeler
Anna Kappeler
Suivez-moi
Reto Fehr
Reto Fehr
Reto Fehr
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

A deux semaines des élections, un triomphe semble tendre les bras à l'UDC. Un sondage watson (en allemand) prévoit une augmentation de 1,8% de l'électorat du parti, le baromètre électoral de la SSR une augmentation de 2% et le sondage électoral de Tamedia une augmentation de 3,1%.

Ce qui est intéressant, c'est que celui qui profite de ces chiffres est l'adversaire politique de l'UDC: le Parti socialiste (PS). Du moins en ce qui concerne les dons. Selon les informations dont dispose watson, le PS a en effet enregistré une véritable pluie d'argent au cours des 40 derniers jours.

Une hausse si importante que le parti a dû faire une annonce complémentaire auprès du Contrôle fédéral des finances (CDF) pour le budget des élections.

Concrètement, du 25 août au 4 octobre 2023, les socialistes ont encaissé plus d'un million de francs. 1 004 661,51 francs pour être précis. Le budget de campagne du PS s'élève désormais à environ 2,3 millions de francs.

Se mobiliser contre l'UDC, la «recette gagnante»

A titre de comparaison, en 2019, le parti n'avait encaissé que la moitié de ce montant via des dons sur la même période, comme il l'a révélé à watson. Pourquoi?

L'une des raisons pourrait être la victoire électorale annoncée de l'UDC. En effet, le PS l'exploite de manière ciblée pour mobiliser sa base dans le sprint final. C'est ce que montrent les captures d'écran de plusieurs newsletters du parti.

Image

L'objet de l'e-mail est le suivant: «Dernier sondage: l'UDC pourrait gagner». Dans l'e-mail, il est écrit en gras:

«Ensemble, nous pouvons éviter la victoire électorale de l'UDC et renforcer la Suisse socialiste»

Dès lors, deux questions se posent: n'est-il pas dérangeant que la mobilisation des électeurs soit plus efficace lorsque l'adversaire politique est montré du doigt? Cela signifie-t-il que les thèmes du PS mobilisent moins?

La conseillère nationale et co-présidente du Parti socialiste Mattea Meyer n'y voit aucun problème. Selon elle:

«Une victoire de l'UDC aux élections inquiète beaucoup de gens, et moi aussi»
Mattea Meyer, conseillère nationale et co-présidente du Parti socialiste

A ses yeux, l'UDC entretient des relations de plus en plus ouvertes avec des extrémistes de droite antisémites et délinquants.

Pour Mattea Meyer, ce serait un signe désastreux si l'UDC triomphait. Elle espère: «Nous sommes convaincus que les électeurs savent ce pour quoi le PS s'engage: pour l'égalité, la protection du climat et le pouvoir d'achat de tous ceux qui ne disposent pas d'un salaire de plusieurs millions. En faisant un don, les gens donnent un signe en faveur d'une Suisse socialiste.» Et d'ajouter:

«Les prochaines années seront décisives pour progresser dans la protection du climat et l'égalité et pour prendre enfin des mesures contre l'explosion des primes d'assurance maladie.»

Une victoire de l'UDC serait par exemple «catastrophique» pour le climat, selon la conseillère nationale: «Le parti préférerait ne rien faire du tout et certains de ses représentants nient même le changement climatique», justifie-t-elle.

Une mobilisation «réussie»: la preuve en chiffres

Un coup d'œil sur les chiffres détaillés des dons reçus montre à quel point la mobilisation est réussie: au cours des 40 derniers jours, le PS a reçu 12 408 dons individuels.

Les chiffres en détail:

On constate toutefois de grandes variations d'un jour à l'autre. Le 18 septembre par exemple – jour record –, 94 451 francs ont été donnés au Part socialiste. Le 2 septembre en revanche, «seulement» 218 francs ont été donnés.

Le don moyen est de 80 francs. Le don le plus bas est de 50 centimes, ce montant a été versé une fois. Le don le plus élevé est de 5000 francs, ce montant a été reçu trois fois.

A ce sujet, la coprésidente du parti déclare:

«Cela donne du courage de voir combien de personnes font des dons, même de petits montants de 20, 30 ou 50 francs»
Mattea Meyer

Qu'est-ce qui motive les personnes à faire des dons? «Certains font des dons en raison de la menace d'un glissement vers la droite, d'autres en raison de notre engagement pour la protection du climat et le troisième pour nous renforcer en tant que parti de l'égalité», répond Mattea Meyer.

De nombreuses personnes ont même donné des montants très bas – 10 francs par exemple.

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
1 / 10
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le Musée Olympique de Lausanne Célèbre les Jeux de Paris à Travers les Âges
Dès le 25 mai, le Musée Olympique de Lausanne propose une nouvelle exposition immersive consacrée aux Jeux olympiques de Paris.

Le Musée olympique de Lausanne se met à l'heure des JO de Paris, qui auront lieu du 26 juillet au 11 août prochain. Dès le 25 mai, il propose une nouvelle exposition temporaire consacrée aux trois éditions parisiennes, celles de 1900, 1924 et 2024.

L’article