DE | FR

«Être condamnée à la prison pour avoir défendu une colline? Inacceptable»

Vidéo: watson
L'activiste chinoise Howey Ou a entamé trois jours de grève de la faim à Lausanne. Elle s'insurge contre un système qui, selon elle, punit injustement les militants du climat et les zadistes du Mormont.
19.04.2021, 16:5719.04.2021, 17:12
Suivez-moi
Suivez-moi

Centre de Lausanne, ce lundi 19 avril à midi. La jeune Howey Ou, 18 ans, a le regard grave. A ses côtés, une pancarte qui crie, en noir, «Défendre la nature n'est pas un crime».

Durant trois jours, cette militante du climat, considérée comme la «Greta Thunberg» de Chine, ne mangera pas et devrait dormir dehors. Par cette action non-violente, elle proteste contre la peine de prison et l'amende qu'elle encourt suite à l'évacuation de la ZAD du Mormont, le 30 mars dernier.

Son témoignage fort en vidéo:

Vidéo: watson

Pour en savoir plus sur la grève de la faim de Howey Ou:

L'évacuation de la ZAD du Mormont, en images

1 / 19
L'évacuation de la ZAD du Mormont, en images
source: sda / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
De l'armée à Instagram: Berne a déjà tout prévu sur le don d'organes
Le peuple suisse a accepté d'introduire le principe du consentement présumé pour le don d’organes, le 15 mai. Cela nécessite maintenant une vaste campagne d'information et les plans sont déjà prêts.

«Voulez-vous faire don de vos organes après votre mort ?» C'est précisément la question qui se posait à tous les citoyens suisses le 15 mai. Et le peuple a approuvé la modification de la loi sur la transplantation, toute personne ne souhaitant pas faire don de ses organes après sa mort devra s'inscrire dans un registre pour dire qu'il refuse le don.

L’article