International
Agriculture

France: Il n'y aura pas de débat entre Macron et les agriculteurs

Il n'y aura pas de débat entre Macron et les agriculteurs

epa10489941 France's President Emmanuel Macron looks at the Salers cow Ovalie, the muse of the International Agriculture Fair (Salon d l'Agriculture), on the inauguration day of the 59th edi ...
L'idée d'un grand débat, marque de fabrique d'Emmanuel Macron, a tourné au fiasco.Keystone
Dans un revirement de situation, de nombreux agriculteurs ont indiqué qu'ils ne souhaitaient plus participer à l'événement proposé par le dirigeant, en raison de l'invitation faite à un collectif écologiste très controversé.
23.02.2024, 22:1624.02.2024, 09:38
Plus de «International»

Le président français Emmanuel Macron a annulé vendredi le grand débat qu'il avait imaginé samedi dans l'enceinte du Salon de l'agriculture de Paris. Mais il a proposé aux syndicats agricoles de les voir avant l'ouverture officielle de la manifestation.

L'idée d'un grand débat, marque de fabrique du locataire de l'Elysée, a tourné au fiasco, tant la mention jeudi d'une invitation du collectif écologiste des Soulèvements de la Terre, même rapidement annulée, a hérissé les agriculteurs.

«Les syndicats agricoles (...) avaient voulu un 'débat' ouvert. Ils en demandent aujourd'hui l'annulation. Dont acte».
Emmanuel MacronX

«Un énorme bras d'honneur»

«J'inviterai demain (samedi) matin tous les syndicats agricoles avant l'ouverture officielle du salon. Je serai là pour l'ouvrir et irai au contact de tous ceux qui veulent échanger comme je le fais chaque année», a ajouté le président.

Le premier syndicat agricole français, la FNSEA, a accepté cette invitation, a déclaré son président Arnaud Rousseau. «Le président de la République est attendu d'abord sur ce qu'il va annoncer, sur les attentes très concrètes que les agriculteurs ont et sur la vision qu'il veut porter», a-t-il dit.

«Le président, il nous a fait un énorme bras d'honneur hier [jeudi, avec les Soulèvements de la Terre] alors ce qu'on attend maintenant c'est qu'il annonce des choses», a commenté Vincent Bouvrain, qui participait vendredi à une manifestation parisienne d'agriculteurs.

Cortège de tracteurs

Le cortège, comptant 14 tracteurs et des centaines de manifestants, est arrivé à la tombée de la nuit devant l'entrée du salon de l'agriculture au sud de Paris. Une partie des manifestants devait rester camper à proximité pour la nuit.

La capitale avait accueilli un autre cortège de tracteurs dans la journée, qui a stationné plusieurs heures au coeur de Paris, derrière le monument des Invalides.

L'exécutif s'efforce depuis un mois de répondre aux agriculteurs qui manifestent pour obtenir un meilleur revenu et moins de contraintes administratives et environnementales, au prix de concessions sur les pesticides.

Régulièrement mis en cause par les agriculteurs qui les accusent de tirer les prix à la baisse, les acteurs de la grande distribution ont appelé vendredi à étendre «aux acteurs de la restauration et aux grossistes industriels» les lois françaises visant à mieux rémunérer les agriculteurs. (ats/jch)

Une ferme du Texas explose et tue 18 000 vaches
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le procès Trump s'ouvre à New York: voici ce qu'il risque
Après avoir vu déjouer sa dernière tentative pour réclamer un délai supplémentaire, Donald Trump s'apprête à entrer dans l'histoire américaine comme le tout premier président à affronter un procès au pénal. Voici à quoi s'attendre et quels sont les enjeux de cette procédure.

C'est une première historique. Inédite. Ce lundi, Donald Trump devient le premier président américain à face à un tribunal pénal. Il devra répondre de quelque 34 chefs d'accusation. Si vous êtes un peu perdu au milieu des innombrables casseroles du milliardaire, no worries, voici de quoi vous rafraîchir la mémoire.

L’article