DE | FR
Exile Tibetan children wearing masks to curb the spread of the coronavirus attend a class at the Tibetan Children's Village Day School in Dharmsala, India, Tuesday, March 2, 2021. The school opened for regular classes on Monday. (AP Photo/Ashwini Bhatia)

La fermeture des écoles a creusé les écarts entre pays riches et pauvres. Image: sda

Covid-19: à travers le monde un tiers de l'année scolaire perdue

Heures perdues, gamins pas scolarisés, inégalités grandissantes entre pays riches et pauvres: la pandémie a durement frappé la scolarisation.



Les enfants ont perdu, en moyenne, dans le monde 74 jours d'éducation chacun, soit près d'un tiers d'une année scolaire, à cause de la pandémie de coronavirus.

«Près d'un an après la déclaration officielle de la pandémie mondiale, des centaines de millions d'enfants ne sont toujours pas scolarisés», s'est alarmé Inger Ashing, PDG de l'ONG Save the Children. Au pic de la pandémie, 91% des élèves du monde n'étaient pas scolarisés.

La fermeture des écoles a creusé les écarts entre pays riches et pauvres, mais aussi au sein des pays, entre familles aisées et précaires, urbaines et rurales, enfants réfugiés ou non, handicapés ou sans handicap.

110 jours sans éducation

Les enfants vivant en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Asie du Sud ont manqué presque trois fois plus de jours d'école que les enfants d'Europe occidentale, avec respectivement 110 jours sans éducation contre 38.

Aux Etats-Unis, au début de la pandémie de Covid-19, plus de quinze millions d'élèves de la maternelle au lycée ne disposaient pas d'une connexion internet suffisante pour suivre un enseignement à distance.

En plus d'avoir manqué des journées d'apprentissage, les mineurs non scolarisés sont exposés à un risque plus élevé de travail des enfants, de mariage des enfants et d'autres formes de maltraitance. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Mortalité covid deux fois plus élevée chez les natifs de l'étranger

Les personnes originaires d'Afrique et d'Asie ont connu une surmortalité deux fois plus élevées que celles nées en France, lors de la première vague de Covid-19.

«Pendant la première vague de la pandémie, la hausse des décès des personnes nées à l'étranger a ainsi été 2.1 fois plus forte en moyenne que celle des personnes nées en France», écrit l'Insee. Si les décès ont augmenté en général de 9% en 2020 par rapport à l'année précédente, ceux concernant les personnes étrangères ont bondi de 17%.

Dans le détail, la surmortalité frappe surtout les ressortissants africains, avec une hausse de 21% chez les personnes nées au Maghreb (40'100 décès) et 36% …

Lire l’article
Link zum Artikel